/regional/montreal/montreal

Coderre se rend sur les lieux d’une fusillade dans Saint-Michel

Denis Coderre est revenu sur la fusillade qui a eu lieu mercredi, dans le quartier de Saint-Michel, révélant qu'il était sur place au moment des faits. 

• À lire aussi: Tentative de meurtre dans Saint-Michel

Les événements se sont produits vers 15 h 50, à l’intersection de l’avenue Émile-Journault et de la 9e avenue, alors que plusieurs coups de feu auraient été tirés. Un homme dans la vingtaine a été atteint.

«C’était à la sortie des classes. Vous vous imaginez? Le pire aurait pu arriver», a souligné M. Coderre.

Il faisait du porte-à-porte avec Guillaume Lavoie, son candidat pour la mairie de l’arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, et se trouvait, selon ses dires, à une cinquantaine de mètres du lieu de l’incident.

Il se trouvait à ce moment à la sortie d’un commerce. «Je me traîne les pieds en parlant au monde, mais si on avait moins jasé et qu’on retournait vers notre voiture, on aurait peut-être été témoin», a-t-il révélé.

Selon ses dires, la fusillade a eu lieu à proximité d’une garderie. «Les gens ont peur, et ils se demandent s’ils doivent déménager», a-t-il ajouté.

«Ce ne sont pas des nouvelles de la nuit, quelque part, dans un quartier chaud. C’est en plein jour, à l’heure de ramasser les enfants à la garderie et de la sortie des écoles. L’insécurité est une réalité quotidienne», s’est pour sa part désolé M. Lavoie, qui ajoute que selon les citoyens sur place, il s’agissait de la troisième fusillade au même endroit en autant de semaines.

Mardi, le député libéral Frantz Benjamin a également lancé un cri du cœur après qu’une fusillade ait éclaté à quelques mètres de sa maison, en plein jour.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.