/news/techno

La cybercriminalité inquiète les responsables informatiques

Une majorité de responsables informatiques du gouvernement et des entreprises privées sont très préoccupés par la cybersécurité des Canadiens et la protection de leurs données.

• À lire aussi: Failles chez Apple: comment fonctionne une attaque «zéro-clic»?

• À lire aussi: Une campagne de courriels frauduleux vise le Centre de services scolaire de Laval

C’est ce que révèle un sondage d’IBM Canada, publié jeudi. Il dévoile les perceptions positives et négatives des dirigeants sur les défis technologiques au sein du gouvernement canadien pour faire face à l’impact continu de la pandémie.

«La pandémie de la COVID-19 a accéléré le besoin d’innovation technologique au sein du gouvernement», a déclaré dans un communiqué Kim Watson, vice-présidente du marché fédéral chez IBM Canada.

Selon elle, il est essentiel comme jamais de moderniser les systèmes informatiques au point qu’ils puissent évoluer en cas de crise et fournir des services rapidement et en toute sécurité.

Plusieurs réalités justifient les besoins: les assistants dotés d’IA (intelligence artificielle) des centres d’appels sont inondés par les demandes de citoyens, le télétravail demeure en hausse, l’infonuagique hybride est utilisée pour les carnets de santé.

Plus de neuf responsables technologiques sur 10 sont préoccupés par la cybercriminalité et les risques de sécurité au niveau gouvernemental.

Insatisfaction par rapport aux efforts du gouvernement durant la pandémie

-93 % sont préoccupés par les risques de sécurité et l’impact de la cybercriminalité au Canada.

-83 % affirment que les systèmes informatiques obsolètes du gouvernement ont un impact négatif sur l’expérience numérique des Canadiens.

-81 % pensent que le gouvernement fédéral devrait augmenter les dépenses en technologie et en modernisation du nuage pour permettre de surmonter les perturbations causées par la pandémie.

-64 % ont identifié la protection de la confidentialité des données personnelles du peuple canadien comme la priorité numéro un.

Satisfaction par rapport aux efforts du gouvernement durant la pandémie

-83 % des répondants admettent que la COVID-19 a accéléré la transformation numérique dans l’ensemble du gouvernement fédéral.

-85 % espèrent que le gouvernement fédéral investira de manière proactive dans des mesures de cybersécurité à l’avenir.

-86 % s’attendent à ce que la migration des systèmes vers le nuage et l’optimisation de ses outils de collaboration permettent à l’avenir au gouvernement fédéral de répondre plus efficacement aux besoins des citoyens.

-71 % estiment que le Canada est suffisamment compétitif sur la scène mondiale en matière de capacités technologiques.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.