/news/coronavirus

Le ministre Dubé s’engage à garder le réseau à flot après le 15 octobre

Même si 20 000 travailleurs de la santé risquent d’être suspendus à compter du 15 octobre prochain, le ministre de la Santé, Christian Dubé, s’est engagé jeudi à ce qu’il n’y ait aucun bris de services dans les hôpitaux.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

À moins de cinq semaines de cette date butoir, quelque 20 000 travailleurs de la santé ne sont toujours pas vaccinés d’une première dose, dont 10 000 qui travaillent en contact direct avec les patients, a-t-il indiqué en conférence de presse.

Or, il sera impossible pour ces travailleurs d’être «adéquatement vaccinés» d’ici le 15 octobre puisque le délai minimal pour recevoir deux doses et que celles-ci soient effectives est de cinq semaines.

Malgré tout, le ministre Christian Dubé s’est engagé à ce qu’aucun bris de services ne survienne. Les PDG des CISSS et des CIUSSS ont d'ailleurs été chargés de lui fournir un plan pour remplacer ces effectifs.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.