/finance/homepage

Personnel de soutien en milieu scolaire: entente de principe entérinée à majorité

GEN-CEGEP-GREVE

Joël Lemay / Agence QMI

Le personnel de soutien des cégeps et du secteur scolaire public, membres de la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN), a entériné à majorité l'entente de principe, conclue le 23 juin dernier, au renouvellement des conventions collectives.

• À lire aussi: Pénurie de profs: Roberge serait plus utile s'il retournait enseigner, selon QS

• À lire aussi: Grève dans les CPE le 24 septembre

• À lire aussi: Manque de personnel: «on aura à faire des choix de service dans certaines régions»

L’entente s’appliquera du 1er avril 2020 au 31 mars 2023.

«Cette entente correspond à l'orientation que la CSN avait mise de l'avant depuis le début de la négociation, réclamant qu'un coup de barre soit donné pour rehausser les conditions salariales des bas salarié-es du secteur public ainsi que les conditions de travail», a souligné Stéphanie Gratton, vice-présidente de la FEESP-CSN.

«Cela permettra également de contribuer à réduire l'impact de la pénurie de personnel. Chaque action contribuant à augmenter l'attraction et la rétention du personnel de soutien en éducation et en enseignement supérieur doit être accueillie favorablement», ont ajoutés d'une même voix Annie Charland, présidente du secteur scolaire FEESP-CSN, et Martine Moreau, présidente du Secteur soutien cégeps FEESP-CSN.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.