/news/coronavirus

Un homme de 39 ans non vacciné meurt de la COVID

Un homme de 39 ans non vacciné est décédé de la COVID-19 après s’être présenté aux urgences de l’hôpital Cité-de-la-Santé de Laval dans la nuit de samedi à dimanche.

Stefanos Govas avait plusieurs symptômes de la COVID depuis environ sept jours. Bien qu’il eût pris rendez-vous pour son vaccin le 2 septembre dernier, il a dû l’annuler parce qu’il avait des symptômes de la COVID-19. 

• À lire aussi: Mort de la COVID à 39 ans: la famille et une communauté sous le choc

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Selon nos informations, Stefanos Govas était en forme et n’avait pas de conditions médicales préexistantes. 

Il était toutefois le seul membre de sa famille à ne pas être vacciné.  

TVA Nouvelles a réussi à parler au frère de l’homme décédé, et a tenu à préciser que la victime n’était pas un antivaccin. 

gracieuseté

Le départ de l’homme de 39 ans qui n’avait pas d’enfants a laissé un immense vide chez ses proches, et camarades de hockey-balle.

Par ailleurs, toujours selon son frère, le patient est resté environ sept heures à l’urgence. La famille qui déplore cette longue attente n’a pas voulu commenter davantage puisqu’elle pourrait porter plainte et réclamer la tenue d’une enquête.

Évalué pendant l’attente  

Selon nos sources, l’homme de 39 ans est passé au triage en matinée, le 11 septembre, sa respiration était belle, voire même excellente. 

Écoutez le journaliste de TVA Nouvelles, Yves Poirier, avec Benoit Dutrizac sur QUB radio:

Nos sources indiquent qu’il a été évalué durant la journée, notamment par des infirmières et un médecin et encore là, la saturation en oxygène était normale. 

En début de soirée, le patient a quitté la salle d’attente et a été placé sur civière. Vers 21h30, toutefois, le personnel médical a constaté une diminution de la saturation en oxygène.

L’homme a été rapidement pris en charge et on lui a administré de l’oxygène. À minuit, il s’est retrouvé en arrêt cardio-respiratoire.

Le personnel affecté  

«On est très affecté, extrêmement triste de la situation et on craint qu’il y en ait d’autres», a expliqué en entrevue le Dr Olivier Haeck, infectiologue et microbiologiste du CISSS de Laval.

«Depuis hier (mercredi) il y a une augmentation de huit cas à la Cité-de-la-Santé. Pour les étages rouges, on est passé de 14 à 20 et pour les soins intensifs, de 5 à 7 [patients]», ajoute Dr Haeck. 

Fait encore plus inquiétant, les personnes hospitalisées, en très grande majorité non vaccinées, sont particulièrement jeunes. 

Le Dr Haeck énumère l’âge des personnes hospitalisées: «29 ans, 30, 44, 43, 54,53,22,53,31,34, c’est très préoccupant», insiste-t-il. 

Il y va même d’une prévision, déjà formulé par le Dr Gaston De Serres de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). 

«Avec le variant Delta, sans trop me tromper, je vais vous dire ceci : soit on est vacciné, soit on attrape la COVID au cours des prochaines semaines, des prochains mois. Et si on l’attrape, on va voir les conséquences, ça se peut que ça aille bien, ça se peut que ça aille mal, ça se peut qu’on contamine notre entourage», prévient-il..

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.