/news/municipales2021

Élections municipales: cinq candidats à la mairie pour séduire Québec

Quebec

Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBE

La campagne électorale municipale est lancée aujourd’hui. Cinq partis sont sur les rangs et mettent de l’avant un candidat à la mairie et 21 candidats aux postes de conseillers municipaux. D’ici le scrutin du 7 novembre, ils tenteront de convaincre les 411 000 électeurs de Québec qu’ils ont ce qu’il faut pour diriger la Ville, après 14 ans de règne de Régis Labeaume. Voici un portrait des forces en présence. 

Marie-Josée Savard

47 ANS

Quebec

Photo Stevens LeBlanc

-Diplômée au certificat en psychologie de l’Université Laval     

-Gestionnaire et franchisée dans le domaine alimentaire et propriétaire d’un commerce de détail à Place Québec     

-Conseillère municipale et membre de l’exécutif entre 2009 et 2013 et entre 2017 et 2021     

-Mère de deux enfants     

-Aucun colistier          

Parti : Équipe Marie-Josée Savard  

21 candidats : 12 hommes, 9 femmes

TROIS PRINCIPAUX ENGAGEMENTS  

  1. Limiter l’augmentation des taxes à l’inflation avec possibilité de fixer un plafond     
  2. Animer la ville pour la relance post-pandémique des secteurs événementiels et touristiques, s’attaquer à la pénurie de main-d’œuvre.     
  3. Réalisation du tramway, en utilisant cette occasion pour repenser l’aménagement de la ville           

Bruno Marchand

48 ANS

Quebec

Photo d'archives, Stevens LeBlanc

-Diplômé en philosophie de l’Université Laval     

-Ancien président-directeur général de Centraide Québec Chaudière-Appalaches et Bas-Saint-Laurent     

-Père de deux enfants     

-Colistier/ère : Son identité n’a pas encore été dévoilée          

Parti : Québec forte et fière   

21 candidats : 13 femmes, 8 hommes

TROIS PRINCIPAUX ENGAGEMENTS  

  1. Revitaliser les artères commerciales et dynamiser les quartiers     
  2. Créer un guichet unique sur la mobilité qui réunit tous les moyens de transport ; paiement à l’usage     
  3. Limiter les hausses de taxes à l’inflation et étudier la taxation à paliers pour le non-résidentiel           

Jean-François Gosselin

46 ANS

Quebec

Photo d'archives, Stevens LeBlanc

-Diplômé au MBA du Rensselaer Polytechnic Institute de New York     

-Ancien directeur administratif de l’entreprise familiale Amis-Maux     

-Chef de l’opposition depuis 2017, ancien député adéquiste en 2007 et 2008     

-Père de cinq enfants     

-Colistière : Manouchka Blanchet, dans Sainte-Thérèse-de-Lisieux à Beauport          

Parti : Québec 21     

21 candidats (dont deux seront annoncés aujourd’hui) : 12 hommes, 9 femmes

TROIS PRINCIPAUX ENGAGEMENTS  

  1. Construction du projet VALSE, un métro léger de 13,5 km, entre Sainte-Foy et la colline Parlementaire, et d’un trambus de 4,5 km au coût de 2,925 G$     
  2. Exposer de nouvelles idées pour la relance économique et redonner des pouvoirs aux arrondissements     
  3. Gel des taxes résidentielles et commerciales lors des deux premières années du mandat électoral           

Jean Rousseau   

60 ANS

Quebec

photo d'archives, Stevens LeBlanc

-Diplômé au doctorat en chimie de la State University of New York     

-Entrepreneur en biotechnologie     

-Conseiller municipal depuis 2017      

-Père de trois enfants     

-Colistier : David Johnson dans Cap-aux-Diamants          

Parti : Démocratie Québec     

13 candidats (dont 4 seront annoncés aujourd’hui) : 9 hommes, 4 femmes

8 candidatures à venir

TROIS PRINCIPAUX ENGAGEMENTS  

  1. Limiter les hausses de taxes à l’inflation, implanter une taxation par paliers pour les commerces de proximité     
  2. Politique de l’arbre qui vise à verdir les quartiers et à réduire l’abattage     
  3. Un réseau de transport régional qui inclut un troisième lien réservé exclusivement à un métro sous-fluvial            

Jackie Smith

39 ANS

Jackie Smith Transition Québec 9 sept 2021

Photo d'archives, Dominique Lelièvre

-Diplômée de la faculté de droit de l’Université Laval     

-Militante et analyste d’affaires     

-Mère d’un enfant     

-Colistière : Madeleine Cloutier, dans Limoilou          

Parti : Transition Québec

21 candidats : 11 femmes, 9 hommes, une personne non binaire

TROIS PRINCIPAUX ENGAGEMENTS  

  1. Gratuité dans le transport en commun     
  2. Obligation d’inclure 20 % de logements sociaux dans tout projet immobilier de cinq logements et plus     
  3. Modulation de la taxation des citoyens et des entreprises en fonction de leur empreinte sur l’environnement          

Qu’est-ce qu’un colistier ?      

Si un chef de parti perd la course à la mairie, il lui reste tout de même une possibilité de siéger comme conseiller municipal. Pour ça, il faut impérativement que son colistier remporte l’élection dans son district. Advenant ce scénario, le colistier cède immédiatement sa place de conseiller municipal à son chef. Sur les cinq candidats à la mairie, seule Marie-Josée Savard, cheffe d’Équipe Savard, a choisi de ne pas avoir de colistier. 

Le scrutin municipal de Québec en chiffres       

Scrutin le dimanche 7 novembre et vote par anticipation les 30 et 31 octobre  

-Il faut élire un maire (ou une mairesse) et 21 conseillers municipaux     

-Date limite pour dépôt de candidatures : 1er octobre à 16 h 30     

-Il y a 21 districts répartis dans six arrondissements     

-Environ 411 000 électeurs inscrits sur la liste électorale     

-165 lieux de vote ouverts sur l’ensemble du territoire de Québec le jour du scrutin en plus de certaines résidences pour personnes âgées     

-Budget électoral de 6,1 millions $ comprenant le remboursement des dépenses électorales (4,2 millions $ en 2017)     

-En 2017, le taux de participation a été de 50,9 %     

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.