/news/municipales2021

Élections municipales: la campagne est lancée

Même s’ils font campagne depuis des mois, les prétendants à la mairie de Montréal se sont présentés sur la ligne de départ, vendredi, alors que débutait officiellement le marathon électoral qui mènera au scrutin du 7 novembre prochain.

• À lire aussi: Municipales 2021: Valérie Plante dévoile sa stratégie

• À lire aussi: Élections municipales: des candidats vaccinés ou exclus

• À lire aussi: Coderre se rend sur les lieux d’une fusillade dans Saint-Michel

Du coup, des centaines de pancartes de candidats municipaux ont fait leur apparition aux côtés de ceux et de celles qui veulent plutôt se faire élire à Ottawa en vue des élections fédérales de lundi.

«On est gonflés à bloc, et je suis heureuse d’être là», s’est exclamée la mairesse sortante de la métropole, Valérie Plante, qui avait réuni ses candidats à la mairie pour les 19 arrondissements montréalais, vendredi matin.

«Même si la COVID a ralenti nos ambitions, je suis très satisfaite de notre bilan», a souligné Mme Plante, qui a fait un retour sur ses quatre années au pouvoir.

En 2017, elle avait fait campagne autour de sa promesse phare de ligne rose. Cette fois, par contre, Mme Plante prévoit dévoiler ses principaux engagements en temps et lieu.

Felix Lacerte-Gauthier

«On a hâte de présenter la plateforme. Ça ne saurait tarder, mais on va garder des "punchs" sur ce qui s’en vient», a-t-elle dit, en ajoutant toutefois que la mobilité et le transport demeurent des priorités pour son parti.

Coderre officialise sa candidature   

De son côté, Denis Coderre avait convoqué les médias en début d’après-midi, devant l’hôtel de ville de Montréal, pour le dépôt officiel de sa candidature. Quatre ans après sa défaite aux élections, il tentera de reconquérir la mairie.

«C’est émouvant, parce que ça fait partie de mon propre processus personnel de résilience. J’ai toujours aimé avec passion cette ville, j’ai toujours aimé la politique et j’ai toujours aimé les gens», a confié M. Coderre, qui a admis avoir «broyé du noir» aux lendemains de sa défaite, en 2017.

Pour lui, l’un des enjeux importants de la campagne électorale sera la sécurité publique, alors que les coups de feu se multiplient dans la métropole. «Montréal est une ville qui a perdu sa sécurité présentement», croit-il.

Felix Lacerte-Gauthier

Il devait rassembler l’équipe d’Ensemble Montréal en soirée.

Plus tôt vendredi, Balarama Holness avait également réuni ses troupes de Mouvement Montréal pour officialiser son départ.

«On est ici pour amener de nouvelles idées, et des candidats qui ne se sentent pas représentés par les autres partis. Ce sont des personnes qui veulent s’engager pour leur communauté», a souligné M. Holness.

Il se définit lui-même comme étant l’option de la «troisième voie» pour ceux qui souhaitent une alternative à Mme Plante et à M. Coderre.

Une campagne d’idées?   

La mairesse sortante a souligné qu’elle s’attendait à une campagne basée «sur les idées».

Néanmoins, une grande partie de son allocution était consacrée à dépeindre son adversaire, Denis Coderre, comme étant le candidat «du passé».

«On avance avec Projet Montréal, ou on recule avec [Denis Coderre]», a notamment attaqué Mme Plante, qui a également remis en doute les raisons de son retour en politique.

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

«C’est l’homme du passé qui se représente à nouveau, sans vision et sans plan», a-t-elle renchéri.

Informé de ces attaques, M. Coderre n’a pas souhaité répliquer. «Je n’ai pas de temps à perdre à traiter les autres de noms. On va être factuel», a-t-il affirmé, bien qu’il ait néanmoins critiqué le bilan de l’administration Plante lors de ses quatre années au pouvoir.

«Je crois à l’intelligence des gens. Je pense que ce qu’ils veulent, c’est de l’espoir», a-t-il ajouté.

De son côté, M. Holness a dit s’attendre à une campagne positive

«Je pense qu’on a beaucoup de respect [les uns envers les autres]. La personne qui va gagner, c’est celle qui va pouvoir unir la ville», a-t-il estimé.

Les prétendants à la mairie et leur parti   

Valérie Plante – Projet Montréal

Denis Coderre – Ensemble Montréal

Balarama Holness – Mouvement Montréal

Marc-Antoine Desjardins – Ralliement pour Montréal

Luc Ménard – Montréal 2021

Gilbert Thibodeau – Action Montréal

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.