/news/coronavirus

«Vaccination ou éviction», exige un propriétaire immobilier

Un propriétaire immobilier de Floride oblige tous ses locataires à fournir une preuve de vaccination pour avoir le droit de renouveler leur bail, mais la contestation se faire sentir chez les locataires. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Vaste opération policière au Québec pour assurer le respect du passeport vaccinal

• À lire aussi: 837 nouveaux cas et trois décès

Santiago Alvarez qui possède huit édifices à logements dans les comtés de Broward et de Miama-Dade, oblige ainsi tous les locataires à fournir une preuve de vaccination s’ils souhaitent renouveler leur bail, rapporte le South Florida Sun Sentinel. 

«Vous ne voulez pas vous faire vacciner? Vous devrez déménager», a insisté l’homme de 80 ans au Washington Post. «Si vous ne voulez pas le faire, nous irons de l’avant avec l’éviction.»

Le propriétaire se dit prêt à faire des exceptions pour des raisons religieuses ou médicales, et qu’il donnerait plus de temps aux locataires de longue date pour se conformer. 

Cette mesure arrive après que le président Biden a annoncé une règle obligeant les entreprises de 100 employés ou plus à exiger des vaccins ou des tests fréquents.

Au moins une locataire et mère de deux enfants, Jasmine Irby, 28 ans, a déposé une plainte auprès du Département des services aux consommateurs de la Floride. 

La femme considère qu'elle devrait pouvoir renouveler son bail «sans avoir à divulguer des informations personnelles sur sa santé.»

L’avocat de la mère de famille a informé le propriétaire que sa politique violait le décret du gouverneur Ron DeSantis interdisant aux entreprises d'élaborer des politiques exigeant la vaccination comme condition d'entrée.

Cependant, le propriétaire pense que sa politique n'enfreint pas l'ordonnance du gouverneur, car elle est destinée aux clients et non aux locataires.

«La loi est très claire. Il ne peut pas exiger de passeport vaccinal comme condition d'entrée. Chaque violation de la loi entraînera une amende de 5000 $», a déclaré l'attachée de presse du gouverneur DeSantis, Christina Pushaw à un média local. 

Selon les données hebdomadaires du Département de la santé de la Floride, 69% des Floridiens sont vaccinés.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.