/news/society

Coupe Charles-Bruneau : «La vie change» -Stéphane Richer

Photo Lino Cipresso / Courtoisie

À 55 ans, l’ancien joueur du Canadien de Montréal Stéphane Richer est maintenant grand-papa de deux fillettes. Il était naturel pour lui d’accepter l’invitation quand on lui a proposé de représenter les anciens joueurs du CH à la Coupe Charles-Bruneau, samedi, au Stade IGA.

• À lire aussi: Coupe Charles-Bruneau: l’importance d’amasser des fonds

• À lire aussi: Le Tour CIBC Charles-Bruneau amasse 4,7 millions $

«Quand Réjean Houle m’a proposé de participer à l’événement, j’ai accepté tout de suite, a-t-il convenu, en parlant de l’homme à la tête de l’Association des Anciens Canadiens. La vie change, je suis grand-papa deux fois [NDLR: la fille de sa conjointe a deux enfants] et je trouve ça important de m’impliquer dans une cause, d’autant plus quand ça concerne des enfants. C’est une fierté pour moi.»

Dans la journée de samedi, Richer a notamment joué le jeu en participant au match des célébrités disputé dans le cadre de ce tournoi de hockey-balle. Il en a profité pour procurer des sourires, notamment auprès des jeunes héros de la Fondation Charles-Bruneau. Le but principal de l’événement: amasser des fonds pour la recherche en hémato-oncologie.

Un montant de 750 000$ a d'ailleurs été récolté.

«On a la chance de redonner à la communauté et c’est la moindre des choses pour nous, a pour sa part indiqué Steve Bégin, un autre ancien du Tricolore. C’est toujours magnifique de voir des enfants avec le sourire et les yeux qui brillent.»

Une telle journée, autant pour Richer que pour Bégin, les ramène inévitablement à une époque où, avec le Canadien, ils visitaient les hôpitaux.

«Ça remet les choses en perspective», admet Bégin.

«Blessé, pas blessé, il fallait y aller. Et je me souviens que lors de ces visites, on s’en servait parfois comme initiation, a pour sa part raconté Richer, en riant. On demandait aux recrues de chanter pour les enfants. Moi, quand j’étais recrue, nous étions une dizaine et il y a Kjell Dahlin qui avait chanté en suédois.»

N’importe quoi pour faire sourire les enfants...

Souvenirs de 1986 

À titre d’ancien joueur du Canadien, Richer ne s’est pas fait prier pour parler un peu du club actuel tandis que l’entraîneur-chef Dominique Ducharme a aussi fait une présence surprise à la Coupe Charles-Bruneau.

«Pendant les dernières séries, avec des jeunes comme Nick Suzuki et Cole Caufield, c’est venu me rappeler de beaux souvenirs de Patrick Roy, Claude Lemieux et moi en 1986, a mentionné Richer, qui avait remporté la Coupe Stanley dès sa première saison complète dans la Ligue nationale. Avec la COVID-19, les performances du Canadien jusqu’en finale étaient une belle chose pour les Québécois. On dirait que les gens au Québec se sentaient plus en santé, autant physique que mentale.»

En plus de Richer, Bégin et Ducharme, plusieurs autres personnalités ont pris part, samedi, aux activités entourant la Coupe Charles-Bruneau, dont l’objectif était de récolter 500 000$. L’animateur Louis Jean, à titre d’ambassadeur, comptait notamment parmi les invités pour ce tournoi rassemblant 300 participants tout comme l’ancien hockeyeur Alain Côté de même que Michel Godbout, Andy Mailly-Pressoir, Émile Bilodeau et Hugo Giroux, entre autres.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.