/news/coronavirus

Les jeunes ont fait moins d’activité physique à cause de la pandémie

En raison des restrictions liées à la pandémie, les activités physiques et sportives ont été moins pratiquées, ce qui fait peur à certains experts.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Coupe Charles-Bruneau : «La vie change» -Stéphane Richer

Les mesures sanitaires ont varié d'une province à l'autre, mais on a généralement demandé aux Canadiens de limiter leurs contacts en 2020. Il y a également eu des restrictions sur les pratiques d'activité physique et sportive.

«C’est plus difficile pour un adolescent de dire «je vais aller chausser mes souliers, puis je vais aller faire du jogging». Quand on n’a plus accès à la piscine pour aller faire nos cours de natation, qu’on n’a plus accès la glace pour jouer au hockey...», dit un expert.

Les spécialistes craignaient que les jeunes soient moins actifs, et une étude de Statistique Canada leur donne raison.

«La plus belle pilule qu'on a sur la terre c'est le mouvement, c’est l'activité physique. Donc des enfants qui jouent moins vont avoir moins de concentration, vont moins bien dormir, vont moins bien apprendre, vont être plus stressés et vont avoir plus de symptômes même pour certains dépressifs», a expliqué la docteure Julie Saint-Pierre, pédiatre.

Des recommandations non suivies  

On recommande aux adolescents de pratiquer au moins une heure d'activité physique par jour. Pour les adultes il faut accumuler au moins deux heures et demie d'activité physique à intensité modérée par semaine. 

51% des Canadiens de 12 à 17 ans les respectaient en 2018, mais il n'était que 37% 2020. 57% des adultes respecter les recommandations en 2018 et en 2020. Pour les 65 ans et plus, il y a eu une augmentation de 5% pendant la pandémie.

Un dur retour au sport  

«À chaque fois qu'on a un moment dans notre vie où on freine notre mouvement, notre activité physiques pendant quelque temps pour une raison x, y ou z, à un moment donné quand on veut reprendre, on a tous expérimenté que c'est plus difficile de retourner. Imaginez quand on a été 18 mois à restreindre le sport», argumente la docteure Saint-Pierre.

Statistique Canada a aussi révélé que les adultes qui ont fait du télétravail on fait moins d'activité physique pendant la pandémie que ceux qui n'ont pas travaillé à domicile.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.