/news/politics

Au congrès des jeunes caquistes, Legault a exprimé ses dernières demandes

Les jeunes caquistes sont réunis ce dimanche, permettant au premier ministre François Legault de prononcer un discours, durant lequel il maintient la pression sur les chefs fédéraux.

• À lire aussi: Les chefs fédéraux formulent leurs derniers appels au vote

• À lire aussi: Les bureaux de scrutin recrutent encore pour les élections

• À lire aussi: Pierre Bruneau aux commandes de la soirée électorale

Dans une église de la région de Québec, François Legault a répété dimanche matin devant ses jeunes militants, sa demande d’une augmentation de 6 milliards par années du soutien fédéral pour les transferts en santé.

«Ce dont on a besoin, c’est pas à Ottawa, plus de fonctionnaire, c’est à Québec, plus d’infirmières», a-t-il déclaré.

Il a également passé un message aux antivaccins, qui s’étaient réunis samedi sur la Grande Allée, pour déranger les clients qui étaient sur la terrasse, promettant des mesures plus sévères pour éviter qu’on manifeste devant les hôpitaux et les écoles. Le premier ministre a également affirmé que la CAQ représentait le bouclier de la cohésion.

«Il faut continuer de convaincre le 11% qui n’est pas vacciné. Ça n’est pas le temps au Québec de se diviser, c’est le temps de défendre notre cohésion nationale», a-t-il soutenu.

Le premier ministre du Québec a refusé de donner son appui à un candidat pour les élections fédérales, mais a rappelé que certains candidats avaient une tendance à s’ingérer dans les champs de compétence provinciale.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.