/news/tele

Pierre Bruneau aux commandes de la soirée électorale

Le chef d’antenne Pierre Bruneau va piloter la soirée électorale de lundi à TVA et à LCN avec toute une équipe de collaborateurs et de journalistes présents sur le terrain à travers le Québec.

M. Bruneau, qui voit son travail comme celui d’un entraîneur-chef au hockey, entend envoyer ses meilleurs joueurs sur la glace pour vulgariser et expliquer les résultats aux Québécois. 

«J’étais arbitre au “Face-à-face” et je vais être “coach” lundi soir pour mettre la lumière aux bons endroits», a dit M. Bruneau en entrevue avec l’Agence QMI. 

Ne se privant pas d’analogies sportives, celui qui compte à son actif tout près d’une trentaine de soirées électorales – en incluant les élections au fédéral, à Québec, dans les municipalités et aux États-Unis – a dit que le rendez-vous de lundi est, pour lui, comme le septième match de la finale de la Coupe Stanley. 

«La soirée électorale, c’est comme une finale de hockey, a-t-il ajouté. On a mis la table avec le “Face-à-face”, puis il y a eu les entrevues faites avec chacun des chefs et cette soirée-là, les gens veulent avoir les résultats et savoir comment ça se passe.» 

Dès 18 h 30 à LCN, et à compter de 19 h 30 à TVA, l’émission spéciale «Fédérales 2021» va réunir autour de M. Bureau ses collaborateurs habituels Mario Dumont, Paul Larocque, Emmanuelle Latraverse et Jean-Marc-Léger. 

Au moment de parler à Emmanuelle Latraverse, jeudi, elle étudiait les circonscriptions de l’Atlantique et se préparait en vue des répétitions prévues au cours du week-end. 

«Tu ne peux pas être trop préparé. Tout ce que tu as fait en amont te sert à analyser en direct. Ce que j’adore en fait de la soirée électorale, c’est que j’ai autant de plaisir à la préparer qu’à la faire», a indiqué la journaliste, qui, à chaque élection, ressemble dans un cahier tout ce qu’il y a à savoir sur les circonscriptions en jeu. Et au fédéral, on parle de 338 circonscriptions. 

Les «jouteurs» seront de la partie  

Les analystes de «La Joute» Luc Lavoie, Thomas Mulcair et Caroline St-Hilaire vont aussi éclairer les téléspectateurs pendant la soirée électorale, en plus de la participation de l’animateur de QUB radio Philippe-Vincent Foisy. 

Pour Mme St-Hilaire, qui a été députée du Bloc québécois et mairesse de Longueuil, il s’agira d’une première présence sur le plateau de la soirée électorale avec ses collègues de TVA et LCN, qu’elle estime beaucoup. 

«C’est la meilleure équipe d’analyses politiques au Québec, c’est très varié. Pour ce qui est du résultat, c’est l’inconnu total. On pense qu’on s’en va vers un gouvernement minoritaire et j’ai particulièrement hâte de voir le taux de participation», a-t-elle souligné. 

Carte interactive  

Cette année, une carte électorale interactive développée pour TVA Nouvelles va permettre au journaliste Pierre-Olivier Zappa de montrer des résultats comme s’il était muni d’un microscope politique. 

«Avec la technologie, tout a évolué rapidement. On va avoir une carte interactive toute nouvelle cette année», a mentionné M. Bruneau. 

En plus de compter sur 16 journalistes à travers le Québec, les caméras de TVA seront présentes dans les quartiers généraux des partis. Raymond Filion sera avec les libéraux à Montréal, Olivier Ferron-Boissé aux côtés des conservateurs à Durham, Claudie Côté entouré de néodémocrates à Vancouver et Julie Marcoux avec les bloquistes à Montréal.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.