/news/society

Une initiative pour encourage les étudiants à faire carrière en santé

 L'initiative Immersion éducative en santé, disponible sur site web et sur application mobile, s'adresse aux étudiants du secondaire, particulièrement ceux provenant de milieux défavorisés, qui seraient intéressés à poursuivre une carrière en santé. 

• À lire aussi: Des ratios inhumains de patients

• À lire aussi: Santé: un projet de loi mammouth cet automne

Elle présente quatre vidéos qui présentent divers professionnels de la santé en action. 

«Ils ont accès à ces vidéos-là qui permettent de voir des professionnels de la santé en train de prendre en charge des patients pour diverses conditions médicales», explique Antoine Denis, cofondateur de l'IES, projet soutenu par l'Université McGill.

Par exemple, une des vidéos présente un patient qui a une crise cardiaque et une autre, une personne souffrant d'une blessure sportive. 

Les jeunes défavorisés ciblés 

Les jeunes de quartiers défavorisés sont la population cible d'IES. M. Denis et son cofondateur Sami Chergui ont réalisé pendant leur première année en médecine que leurs collègues provenaient majoritairement de milieux favorisés. 

«On a réfléchi et on s’est demandé comment on pouvait améliorer les choses», note M. Denis. «On a réalisé que moins de 7% des étudiants en médecine au Canada proviennent de milieux défavorisés.»

Quand les cofondateurs ont lancé l'initiative, ils se déplaçaient en personne dans les écoles secondaires du Québec.

«On leur montrait à faire des points de suture, on leur montrait l’échographie pour les inspirer et les encourager à faire la carrière en santé», souligne M. Denis. 

La pandémie leur a mis des bâtons dans les roues, donc les deux jeunes hommes ont repensé à leur stratégie. Ils ont donc créé quatre scénarios qui ont été filmés l’été passé, puis la plateforme en ligne, qui est disponible en français et en anglais gratuitement pour les étudiants et le grand public. 

«On est dans la phase de lancement», dit M. Denis. «C’est un appel à l’action aux enseignants partout au Québec, et surtout on pense aux régions rurales qui, historiquement, on été un peu négligées pour ce genre d’initiative là»

Un moment charnière pour faire carrière en santé 

Alors que le système de santé connaît un manque de main-d'oeuvre flagrant, le Québec a besoin, plus que jamais, de relève en santé.

«C’est à la fois le meilleur et le pire moment pour encourager des jeunes à faire carrière en santé», explique M. Denis.

«On est dans un cercle vicieux où on voit à travers tous les milieux hospitaliers du Québec une crise qui est très grave, mais en même temps on a besoin de cette nouvelle génération en médecine-là pour venir prendre la relève. J’ai espoir que les dirigeants vont améliorer nos conditions de travail. Parce qu’au final, on réalise, surtout en contexte de pandémie, qu'ils sont essentiels ces travailleurs là.» 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.