/news/coronavirus

Anne Casabonne sort du silence et revient sur sa publication controversée

Agence QMI + Capture d'écran Facebook

La comédienne Anne Casabonne a publié une vidéo, tard dimanche soir, dans laquelle elle apporte des précisions sur sa sortie très médiatisée de vendredi dernier.

Par sa vidéo de deux minutes et quatorze secondes, Casabonne veut éclaircir quelques points et signifier qu’elle aurait dû s’en prendre, selon elle, au «statut vaccinal» plutôt qu’au vaccin.

• À lire aussi: Walmart se dissocie des propos anti-vaccins d’Anne Casabonne

D’entrée de jeu, l’actrice de 51 ans précise qu’elle était porte-parole de la pharmacie Accès-Pharma associée à Walmart et non de Walmart directement.

Ensuite, elle se lance dans le vif du sujet en disant: «Je n’ai pas voulu offusquer personne. C'est juste que... je me disais, câline, comment ça se fait que si je suis vaccinée, on essaie de me dicter ce que je dois penser de celui qui a pas le même statut vaccinal que moi.»

Publié par Anne Casabonne Perso sur Dimanche 19 septembre 2021

«On se sert de ce vaccin-là pour diviser, alors qu’un vaccin c’est pas supposé faire ça. C’est supposé d’améliorer une situation», explique-t-elle ensuite.

«Je trouve que le Québec, en ce moment, est géré de façon à ce qu’on veuille créer un fossé entre les vaccinés pis les non-vaccinés, pis ça, moi ça me fait de la peine», argumente celle qui interprétait Claude dans La Galère.

Après avoir expliqué pourquoi elle prenait une pause du métier de comédienne, Casabonne conclut en déclarant: «J’ai pas envie de division. J’ai envie qu’on s’unisse. J’ai envie de paix pis j’ai envie d’unité. Voilà ce que je nous souhaite.»

Au moment d’écrire ces lignes, la vidéo avait déjà été vue plus de 12 000 fois et au moins deux milliers de personnes l’avaient partagée.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.