/regional/estduquebec/basstlaurent

Saison de la chasse: les réserves ont de grandes attentes

Les réserves fauniques de l'Est-du-Québec s’attendent à une saison de la chasse très populaire cette année, vu le niveau élevé des réservations auprès de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq).

• À lire aussi: Les pourvoiries de la Côte-Nord demandent l’aide du gouvernement

• À lire aussi: Armes à feu: une industrie qui se porte bien

• À lire aussi: Pénurie de balles pour le début de la saison

Pratiquement tous les forfaits ont été vendus dans les réserves fauniques de Rimouski, de Matane, au Bas-Saint-Lauren, et des Chic-Chocs, tandis que ceux mis au tirage au sort ont rapidement trouvé preneur.

L’assouplissement des mesures sanitaires contribue notamment à simplifier l’accès aux sites de chasses et aux hébergements.

«Le service guidé est accessible cette année. Par contre, encore une fois, dans le respect des mesures sanitaires. Encore une fois, lorsqu’on est avec notre guide, on respecte le mètre de distanciation et lorsqu’on se déplace en camionnette, on demande aussi le port du masque», a expliqué Simon Boivin, porte-parole de la Sépaq.

Les préinscriptions sont fortement recommandées dans les réserves fauniques, alors que les règles en zone verte s’appliqueront aux hébergements.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.