/news/elections

Attends un peu man!

Au lendemain de la victoire minoritaire des libéraux, Mario Dumont se prononce sur la performance des cinq chefs et de leur parti. Justin Trudeau a réalisé 90% de son objectif et il est toujours premier ministre, et c’est une catastrophe pour Erin O’Toole, juge-t-il.

• À lire aussi: Vaincu, Maxime Bernier vante la naissance d’un nouveau mouvement

• À lire aussi: Tous les résultats, réactions et discours des chefs

• À lire aussi: IMAGES | Justin Trudeau prend un bain de foule au métro Jarry

Notre commentateur politique a toutefois une mention spéciale pour Maxime Bernier qui n’a pas été élu dans sa circonscription comme tous ses candidats à travers le pays. Il lui donne la palme du divertissement pour son discours.

«À l’entendre parler, j’avais l’impression qu’il a fini deuxième avec deux sièges derrière les libéraux. Il a parlé d’élection historique, que le Canada ne peut plus revenir en arrière, que tout a changé, qu’il est la véritable opposition officielle. Attends un peu man! Il y a quatre partis qui ont 30 sièges et plus», lâche Mario Dumont en riant.

 Écoutez La Rencontre Dutrizac-Dumont sur QUB radio: 

«Comprenez-moi bien, je ne méprise pas le vote [pour Maxime Bernier]. J’aime mieux voir les gens s’exprimer démocratiquement contre les mesures sanitaires que de les voir manifester. Je respecte ce que fait M. Bernier comme démarche, c’est l’interprétation généreuse de son 5%», qui fait tiquer Mario Dumont qui s’esclaffe. 

*** Voyez l’analyse de la performance de tous les chefs dans l’intégrale de sa chronique dans la vidéo ci-haut

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.