/finance/homepage

Hydro-Québec: David Murray quitte et retourne chez Bombardier

STOCKQMI-HYDRO-QUEBEC

Photo d'archives, Agence QMI

David Murray, le numéro deux d’Hydro-Québec, quitte ses fonctions de direction pour joindre celles de Bombardier, qu’il vit quitté en 2015. 

• À lire aussi: New York donne un contrat de plusieurs milliards $ à Hydro

• À lire aussi: Hydro a ce qu’il faut

La nouvelle a été confirmée au Journal ce mercredi matin par le chef des communications d’Hydro-Québec, Marc Antoine Pouliot.

Chez Bombardier, M. Murray occupera un poste de vice-président exécutif. Son entrée en fonction est prévue pour le 8 octobre prochain.

David Murray , chef d'exploitation d'Hydro-Quebec
Photo courtois

Photo courtoisie

David Murray est arrivé à Hydro-Québec en 2015 comme vice-président Technologies de l’information et des communications. La société d’État était alors dirigée par Éric Martel, qui avait quitté Bombardier pour diriger Hydro-Québec.

Un an plus tard, M. Murray a été promu président de la division Distribution d’Hydro-Québec. Depuis février 2021, M. Murray agissait à titre de chef de l’innovation et vice-président exécutif Production santé, sécurité et environnement.

En quelque sorte, M. Murray ira donc rejoindre Éric Martel, devenu depuis grand patron de Bombardier. Ce dernier a été remplacé depuis par Sophie Brochu qui perd ainsi son principal acolyte.

Peu avant 11 heures, ce mercredi, l’action de l’avionneur progressait de 3,01% à la Bourse de Toronto, pour s’établir à 1,88$. Depuis le début de l’année, la valeur de son titre a connu un bond de 300%.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.