/news/politics

Mairie de Montréal: Denis Coderre et Valérie Plante au coude-à-coude

Bien malin est celui qui pourrait prédire qui, entre Denis Coderre et Valérie Plante, sera élu maire de Montréal le 7 novembre prochain, les deux principaux candidats étant au coude-à-coude dans la course à la mairie.

• À lire aussi: Valérie Plante félicite Justin Trudeau

Selon un sondage de la firme Léger réalisé pour «Le Devoir» et dévoilé mercredi, la mairesse sortante obtient présentement 36 % des intentions de vote, contre 37 % pour son principal adversaire, si bien que les deux candidats sont à égalité statistique.

Mme Plante et M. Coderre laissent aussi peu de place aux autres candidats, Balarama Holness (Mouvement Montréal) ne récoltant que 8 % des intentions de vote, contre 5 % pour Marc-Antoine Desjardins (Ralliement pour Montréal), a noté le sondeur.

«Il faut travailler. On n’a jamais dit que c’était pour être facile. Depuis le début, je ne [tiens] rien pour acquis, mais je veux qu’on fasse une campagne d’enjeux», a déclaré M. Coderre.

La cheffe de Projet Montréal aura cependant le défi de faire sortir le vote des jeunes le soir du 7 novembre, celle-ci récoltant plus d’appuis chez les moins de 35 ans, tandis que les électeurs plus âgés préfèrent Denis Coderre. Les appuis à Mme Plante sont aussi concentrés dans les arrondissements centraux, tandis qu’Ensemble Montréal s’impose dans les arrondissements en périphérie, met en évidence le sondage.

Ce sondage confirme que Valérie Plante rattrape son retard, elle qui n'obtenait que 29 % des intentions de vote, contre 39 % pour Denis Coderre en mai dernier, selon un sondage Léger-«Le Journal de Montréal». Le coup de sonde avait été réalisé un peu plus d’un mois après l’annonce du retour en politique de l’ancien maire Coderre, battu en 2017 par Mme Plante.

«Pour moi, c’est une photo. Il ne faut pas s’arrêter là-dessus, et il faut continuer à travailler. Ce qui me satisfait, c’est de voir que tout le travail qu’on a fait sur le terrain dans les derniers mois fonctionne», a déclaré Mme Plante à propos de sa remontée.

Un sondage interne de Léger pour le compte de Projet Montréal, en juillet, avait déjà mis en lumière cette tendance en octroyant 37 % des voix à M. Coderre et 34 % à Mme Plante.

«Ce qui est important, c’est de faire voter le monde. Ça va être un défi», a observé M. Coderre. J’en ai fait, des campagnes électorales. J’en ai gagné par beaucoup et j’en ai perdu par peu. On ne [tient] rien pour acquis», a-t-il ajouté.

Habitation, armes à feu et financement de la police

Du côté des thèmes de campagne, la question de l’accès au logement, avec les hausses vertigineuses des prix des loyers, est la principale préoccupation de plus du quart des électeurs. Le contrôle des armes à feu et le financement de la police arrivent au second rang, dans la foulée des nombreuses fusillades qui ont résonné ces derniers mois dans la ville.

«Ce qui m’a beaucoup touché dans le sondage, c’est de voir que les priorités des Montréalais sont les nôtres. Ce sont celles de notre plateforme actuelle», a ajouté Mme Plante.

Le sondage est basé sur les réponses de 500 Montréalais, récoltées du 14 au 19 septembre.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.