/finance/homepage

Olymel inaugure ses nouvelles installations de Saint-Damase

Photo d'archives Agence QMI, YVES CHARLEBOIS

Les nouvelles installations de préemballage de l’usine d’abattage et de découpe de volaille d’Olymel à Saint-Damase, en Montérégie, ont été inaugurées mercredi. 

• À lire aussi: Olymel ferme son usine d’Henryville

• À lire aussi: Les employés d’Olymel se préparent à retourner au travail

L’entreprise a injecté près de 32 millions $ dans ce projet, qui permet dorénavant de répondre à des clients ayant des besoins importants en matière de produits de volaille préemballés. Le préemballage était auparavant confié en sous-traitance.

Les investissements ont par ailleurs permis à Olymel de créer 80 emplois à Saint-Damase, où 500 travailleurs gagnent leur vie.

Les travaux se sont étendus pendant un an sans y gêner la production. La capacité d'abattage hebdomadaire y est d'environ un million d'oiseaux.

Des lignes additionnelles de découpe, de désossage et d'emballage en cabarets ont été installées, ainsi que des équipements à la fine pointe de la technologie, a-t-on détaillé dans un communiqué. On a ainsi ajouté 35 000 pieds carrés aux installations, qui atteignent désormais 150 000 pieds carrés.

«La concrétisation de ce projet permet à Olymel d'être en mesure de répondre de manière plus efficace et plus rapide aux exigences de clients recherchant tant la qualité, que des volumes importants de produits de volaille spécifiques, afin de mieux servir les consommateurs», a indiqué le président-directeur général d'Olymel, Réjean Nadeau.

«Pour Olymel, contrôler tout le processus de transformation et sa qualité jusqu'à la livraison, représente un avantage concurrentiel indéniable, a-t-il ajouté. Il s'agit également d'un atout recherché par nos clients. Je tiens à remercier les équipes qui ont contribué à la réalisation de ce projet générateur de croissance et à saluer la précieuse collaboration du Syndicat des travailleurs unis de l'alimentation et du commerce, TUAC Local 1991P qui représente les employés de l'usine de Saint-Damase.»

Si les nouvelles sont bonnes pour l’économie de Saint-Damase et de Saint-Hyacinthe, elles sont moins agréables à Henryville, aussi en Montérégie, où Olymel a annoncé la semaine dernière la fermeture de ses installations de surtransformation de produits de porc. Vingt-neuf travailleurs sont touchés par cette décision d’Olymel, effective le 12 novembre prochain.

Rappelons qu’Olymel, une division de Sollio Groupe coopératif (anciennement La Coop fédérée), vient de sortir d’un long conflit de travail à son usine d’abattage de porcs de Vallée-Jonction, en Beauce.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.