/news/municipales2021

Valérie Plante motivée pour sa réélection

Valérie Plante

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Valérie Plante

La cheffe de Projet Montréal, Valérie Plante, est plus motivée que jamais pour obtenir un deuxième mandat. Elle avait réuni son équipe au club Soda mercredi soir pour lancer sa campagne de réélection à la mairie de Montréal.

• À lire aussi: À Montréal, de nouveaux campements de fortune émergent

• À lire aussi: Denis Coderre veut rendre Montréal plus propre

• À lire aussi: Mairie de Montréal: Denis Coderre et Valérie Plante au coude-à-coude

«C’est une période qui est intense, mais tellement stimulante. Je suis très motivée et j’ai confiance pour la suite des choses», s’est exclamée Mme Plante.

C’est devant des troupes galvanisées, composées d’environ 150 personnes, tant des militants que des candidats du parti, que la mairesse sortante et candidate à sa propre réélection s’est présentée sur scène.

Au préalable, l’équipe complète de candidats du parti pour les 103 postes disponibles a été présentée. Celle-ci comporte notamment 61 femmes et 47 personnes issues de la diversité.

Comme lors du début de la campagne municipale, vendredi dernier, une partie du discours de Mme Plante s’attaquait à son adversaire, Denis Coderre.

«On construit un Montréal qu’on veut léguer à nos enfants, à l’inverse de notre adversaire qui n’a pas vraiment de vision pour la métropole. On ne peut pas gouverner une ville en changeant d’idée comme on change de chemise», a notamment lancé Mme Plante.

«Ses inepties seraient amusantes si elles n’étaient pas aussi inquiétantes», a renchéri Pierre Lessard-Blais, candidat du parti à la mairie de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve.

Mme Plante a également rappelé les principales réalisations de son administration, notamment en matière de logement et de transport.

«Franchement, il y a de quoi être très fiers de notre premier mandat», s’est également exclamée Mme Plante.

Néanmoins, elle ne s’est pas prononcée sur ses engagements pour la prochaine campagne électorale, qui sera dévoilée en temps et lieu.

Lors du congrès annuel de Projet Montréal, en avril dernier, les militants du parti avaient adopté, dans le programme électoral du parti, des propositions qui avaient fait couler beaucoup d’encre, dont l’idée de désarmer une partie de la police et de réformer le financement du SPVM. Cependant, Mme Plante s’est depuis distancée de ces engagements.

Depuis vendredi, la campagne électorale municipale est officiellement lancée, les pancartes ayant fait leur retour dans les rues de la métropole.

En 2017, Mme Plante avait emporté la mairie de Montréal avec 51% des voix, contre 46% pour son adversaire, et maire sortant, Denis Coderre.

Quatre ans plus tard, dans des rôles inversés, les deux sont présentement au coude-à-coude, selon un sondage réalisé par la firme Léger pour Le Devoir, qui leur donne respectivement 36% et 37% des intentions de vote.

Les élections municipales auront lieu le 7 novembre prochain.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.