/news/coronavirus

Démission du «M. Santé» de l'État de New York, critiqué pour sa gestion de la pandémie

La gouverneure de l'État de New York a annoncé jeudi la démission de son commissaire à la Santé, lié à l'ancienne administration d'Andrew Cuomo et critiqué pour avoir sous-évalué le nombre de morts de la COVID-19 dans les maisons de retraite.

• À lire aussi: Assemblée générale de l'ONU: le ministre de la Santé brésilien atteint de la COVID-19

«Le Dr (Howard) Zucker a remis sa démission, j'ai accepté cette décision», a déclaré Kathy Hochul, qui a succédé le 25 août à Andrew Cuomo, lui-même contraint à la démission à cause d'accusations de harcèlement sexuel sur d'anciennes employées de son administration.

«J'avais dit clairement dès mon premier jour d'exercice que je chercherai à bâtir une nouvelle équipe», a ajouté la gouverneure démocrate du quatrième État le plus peuplé du pays (20 millions d'habitants), tout en remerciant Howard Zucker, nommé commissaire en 2015, et dont elle a aussi loué le bilan global durant la pandémie. Elle a précisé qu'il resterait en poste le temps de lui trouver un remplaçant.

Médecin réputé, M. Zucker a aussi été associé à la polémique sur une sous-évaluation par les services de l'État du nombre de morts du Covid-19 dans les maisons de retraite, qui avait fortement terni le bilan d'Andrew Cuomo.

La procureure générale de l'État Letitia James avait affirmé en janvier que le véritable bilan de la COVID-19 dans les maisons de retraite pouvait atteindre le double des chiffres officiels.

Dès sa prise de fonctions, Kathy Hochul avait réévalué à la hausse le nombre de morts de la COVID-19, annonçant plus de 55 000 décès rapportés aux CDC (Centres de prévention et de lutte contre les maladies), contre un peu plus de 43 000 lors des derniers bilans quotidiens du mandat Cuomo, résultant d'une autre méthode de comptage. Plusieurs responsables, républicains et démocrates, avaient alors fait pression sur Kathy Hochul pour qu'elle se sépare du commissaire à la Santé.

«La démission du Dr Zucker marque la fin d'un chapitre délicat pour notre État. Même si je le remercie pour son dévouement, nous avons besoin de plus de transparence et de responsabilité au département de la Santé, car la bataille continue contre la COVID-19», a réagi dans un communiqué Letitia James.

Au plus fort de la crise, au printemps 2020, le gouverneur Cuomo était apparu sous un jour positif, ses points de presse quotidiens, rationnels et rassurants, en faisant l'antithèse des annonces erratiques du président de l'époque, Donald Trump.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.