/news/currentevents

Deux blessés très graves lors d’une possible course de rue à Mercier

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Deux hommes se trouvent dans un état critique à l’hôpital après avoir été impliqués dans une sortie de route d’une violence inouïe, jeudi matin, à Mercier, en Montérégie. La thèse de la course de rue est étudiée par les autorités. 

Le drame s’est produit vers 6h30, sur un tronçon très droit du boulevard Sainte-Marguerite, que plusieurs résidents du secteur qualifient de véritable «piste de course». La limite de vitesse permise à cet endroit est de 70 km/h.

«Ils ont refait l’asphalte l’année passée et c’est encore pire. Les gens sont capotés, ça roule à des vitesses folles!» a lancé une voisine, qui demeure en face du lieu de l’accident.

«À l’heure de pointe du matin et à l’heure de pointe du soir, les gens roulent tellement vite ici, vous n’avez même pas idée», a laissé tomber une autre voisine.

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Les deux femmes rencontrées se disent même prêtes à offrir aux policiers de se garer dans leur entrée de cour pour effectuer des opérations radar, de manière à freiner les ardeurs des automobilistes au pied pesant.

En milieu d’avant-midi, les spécialistes en reconstitution de scène d’accident se trouvaient toujours sur les lieux de la collision, pour tenter d’en établir les circonstances exactes.

Selon toute vraisemblance, la vitesse excessive pourrait avoir joué un rôle dans ce violent accident.

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Sous la force de l’impact, l’un des véhicules a effectué plusieurs tonneaux et a terminé sa course dans un champ, à une bonne distance de la route. Le conducteur a été éjecté de sa voiture et a dû être conduit dans un centre de traumatologie de Montréal pour traiter de très graves blessures qui font craindre pour sa vie.

Les pinces de désincarcération ont dû être utilisées par les pompiers locaux pour dégager le conducteur de l’autre voiture impliquée. Celle-ci a terminé sa course contre un poteau flanqué d’une affiche de prévention «Ici, on ralentit!».

La municipalité de Mercier se dit bien consciente qu’il existe un problème de vitesse excessive sur le boulevard Sainte-Marguerite, particulièrement sur ce long tronçon très linéaire d’environ neuf kilomètres. La Ville s’attendait d’ailleurs à ce que la situation s’envenime à la suite du réasphaltage de la route l’année dernière.

«On a mis en place au début de l’été une campagne de sensibilisation «Ici, on ralentit» parce qu’on se doutait que certains en profiteraient pour utiliser la route fraichement refaite comme une piste de course. On a également assuré une bonne présence policière et installé un afficheur de vitesse», a dit Vincent Lanctôt, directeur des communications de la municipalité.

Malgré les efforts de la Ville, les citoyens rencontrés estiment que les gens continuent de bafouer les limites de vitesse au quotidien sur cette route de campagne.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.