/regional/saguenay

Feu vert pour un abattoir à Saguenay

La Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) a autorisé la famille Tremblay-Gobeil à aller de l'avant avec leur projet d’abattoir, évalué à plus de 600 000 $, dans la ville de Saguenay.

• À lire aussi: Olymel: la CSN refuse d'aller en arbitrage

• À lire aussi: Dossier Exceldor à Saint-Hyacinthe: la CPTAQ courbera-t-elle l’échine?

• À lire aussi: Des millions de repas risquent la poubelle

La famille caressait le rêve d'implanter un abattoir sur ses terres du boulevard Saint-Jean-Baptiste dans l’arrondissement de Chicoutimi, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, depuis 2016.

«On a une salle de débitage depuis 2007. Ça nous prenait une autorisation de la CPTAQ pour être capable d'avoir un abattoir», a précisé la copropriétaire, Francyne T. Gobeil.

La CPTAQ avait d'abord refusé le projet. «Les commissaires voulaient qu'on s'installe dans un parc industriel», a soutenu Mme Gobeil.

Les agriculteurs ont cependant bien fait comprendre aux commissaires que les contraintes liées à la disposition du fumier n’étaient pas compatibles avec le secteur industriel. Ils ont ainsi obtenu l'appui de la ville de Saguenay et de l'Union des producteurs agricoles pour les aider dans leurs démarches, comme en témoigne la décision rendue le 25 août dernier.

Actuellement, il n'y a aucun abattoir au Saguenay.

«Ça ne deviendra pas industriel, a assuré Mme Gobeil. Il faut bien comprendre que c'est un abattoir de proximité. Au lieu d'abattre, par exemple sur les fermes, les producteurs vont amener leurs bêtes ici et ils vont pouvoir choisir leurs clients ou encore nous laisser la viande pour qu'on la vende au détail.»

Il s'agit d'un avantage pour la population qui aura accès à une viande locale de qualité, mais aussi pour les producteurs agricoles qui pourront notamment faire des économies sur le transport.

Les travaux de construction pourraient débuter dans les prochaines semaines. La famille Tremblay-Gobeil, aussi propriétaire d'une ferme, espère pouvoir démarrer les activités de son abattoir au printemps 2022.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.