/news/currentevents

Drame à Gatineau: la thèse du double meurtre suivi d’un suicide confirmée

Le père retrouvé sans vie mercredi dans une résidence du secteur Aylmer, à Gatineau, a tué ses deux fillettes avant de s’enlever la vie, ont confirmé les autorités policières, jeudi après-midi.

• À lire aussi: Les victimes sont un père et ses deux filles

• À lire aussi: Trois morts suspectes à Gatineau

L’autopsie pratiquée sur les corps des trois victimes a permis aux enquêteurs de conclure à un double meurtre, suivi d’un suicide.

Les deux jeunes victimes sont Orli Kpatcha, 3 ans, et sa sœur, Liel Kpatcha, 5 ans. Leur père s’appelait Essodom Kpatcha, 51 ans.

Les autorités ont précisé que le corps des fillettes ne présentait pas de marques de violence.

On ignore la manière avec laquelle le père leur a enlevé la vie.

Les trois corps avaient été retrouvés mercredi en milieu d’après-midi à l’intérieur d’une résidence de la rue de Dunkerque.

Les trois décès ont d’abord été considérés suspects, mais l’hypothèse du drame familial est rapidement devenue une évidence.

Au départ, les policiers avaient été dépêchés sur les lieux pour effectuer une «vérification de bien-être». C'est à ce moment-là qu'ils ont fait la macabre découverte des trois corps inanimés. Les décès ont été constatés sur les lieux.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.