/regional/montreal/montreal

Ville de Montréal: l’entente avec les cols blancs signée

CAPTURE D'ÉCRAN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

La Ville de Montréal a finalement trouvé un terrain d’entente pour signer mercredi la convention collective avec le syndicat des 10 000 cols blancs, sans contrat de travail depuis janvier 2019. 

L’entente de principe conclue en juillet entre le syndicat et l’employeur a été entérinée par les membres du Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SFMM 429) au début du mois. 

D’une durée de sept ans, celle-ci prévoit une revalorisation salariale de 10% de 2019 à 2023, selon un communiqué du syndicat affilié à la FTQ. 

Une autre hausse de 1,5% à 2,15% devrait intervenir en 2024 en fonction de l’Indice des prix à la consommation (IPC) pour Montréal, alors que pour l’année suivante, le maximum de la hausse sera porté à 2,5%, toujours en tenant compte de l’IPC de Montréal. 

D’autres acquis sont également comptabilisés par le syndicat, dont l’atteinte d’un salaire horaire minimum à 15 $ pour tout le personnel col blanc et une bonification de l’employeur au fonds d’assurance. 

«Il nous a fallu 54 rencontres, dont 15 en médiation, pour arriver à cette entente. Les négociations se sont déroulées dans le respect mutuel et aujourd'hui, les Montréalaises et les Montréalais peuvent compter sur les cols blancs pour continuer à leur offrir des services de qualité», s’est félicitée Francine Bouliane, présidente du SFMM 429. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.