/regional/troisrivieres/mauricie

CPE Le Pipandor: le ministère de la famille revient sur sa décision

Le ministère de la Famille est revenu sur sa décision concernant la fermeture du service de garde de soir au CPE Le Pipandor à Shawinigan, en Mauricie.

La pression exercée par les parents a fait bouger les choses. Tout un revirement de situation en moins de 24 heures.

Contacté par TVA Nouvelles, le bureau du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a été avisé de la fermeture en avant-midi. Le centre de la petite enfance Le Pipandor, situé à côté de l’hôpital du Centre-de-la-Mauricie, est un service essentiel pour de nombreuses infirmières et inhalothérapeutes qui travaillent sur des quarts de soir.

Ces familles se retrouvaient jeudi sans plan B à deux semaines d’avis. Une situation aberrante aux yeux de plusieurs parents du réseau de la santé. La même semaine, le gouvernement Legault a annoncé sa révolution pour ramener des infirmières dans le réseau.

Le problème se situe au niveau d’un chevauchement d'horaire. Entre 15 h 45 et 17 h 45, le CPE se retrouve avec un nombre d'enfants qui dépasse le quota. Comme leur quart de travail débute à 15 h, des infirmières ne peuvent aller porter leur enfant après 17 h 45.

Une rencontre a eu lieu vendredi après-midi avec le ministère et les représentants du CPE où il a été décidé de maintenir la pratique actuelle en attendant une solution pour modifier les quotas.

La nouvelle a été un vent de soulagement pour les parents qui avaient lancé un cri du cœur.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.