/news/politics

Michael Kovrig et Michael Spavor ont été libérés

Les deux Canadiens Michael Kovrig et Michael Spavor ont été libérés après plus de 1000 jours de détention en Chine.

• À lire aussi: Extradition : entente entre Meng Wanzhou et les États-Unis

• À lire aussi: Une juge canadienne remet en liberté Meng Wanzhou

• À lire aussi: Emprisonnement des deux «Michael»: le ministre Garneau dénonce l’absence de transparence

«Michael Kovrig et Michael Spavor ont quitté l’espace aérien chinois en route pour la maison. Ils sont à bord de l’avion avec notre ambassadeur en Chine, Dominic Barton», a indiqué le premier ministre Justin Trudeau lors d’un point de presse à Ottawa, vendredi soir.

«Ces deux hommes ont vécu pendant plus de 1000 jours une épreuve épouvantable. Ils ont fait preuve de détermination, de grâce, de résilience à chaque étape et ils sont une inspiration pour nous tous», a-t-il poursuivi.

Ils ont fait preuve de détermination, de grâce, de résilience à chaque étape et ils sont une inspiration pour nous tous», a-t-il poursuivi.

L’opération étant encore en cours en soirée, aucun autre détail ne sera partagé par le gouvernement canadien. Les deux Michael sont attendus au Canada samedi matin.

«Au cours des derniers deux ans, j’ai eu au moins un échange avec le président chinois, mais nous avions toujours travaillé avec nos fonctionnaires, avec nos diplomates, avec les autorités chinoises, avec nos partenaires à travers le monde pour arriver à moment-ci», a ajouté M. Trudeau.

Cette nouvelle est la dernière d’une longue saga entre la Chine et le Canada, l’annonce de leur libération arrivant quelques heures après que Washington et Huawei aient conclu un accord pour la libération de la directrice financière de l’entreprise chinoise de télécommunications, Meng Wanzhou.

Le procès des deux Michael s’était tenu à huis clos au printemps dernier. M. Spavor avait alors été condamné à 11 ans de prison alors que M. Kovrig attendait encore son verdict.

Les deux Canadiens étaient détenus en Chine depuis 2018 après des accusations d’espionnage. Ils avaient été emprisonnés quelques jours après que Mme Wanzhou eut été arrêtée par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à Vancouver, sur ordre des autorités américaines.

O'Toole et Singh réagissent

Les chefs du Parti conservateur du Canada et du Nouveau Parti démocratique (NPD) ont tous les deux rapidement réagi à cette annonce sur Twitter.

«Michael Spavor et Michael Kovrig sont sur le chemin de la maison! Notre famille partage la joie des millions de Canadiens de voir nos citoyens rentrer à la maison. Merci à tous les diplomates impliqués!», a écrit le conservateur Erin O'Toole.

«Enfin, ils sont sur le chemin du retour! Michael Spavor et Michael Kovrig, les Canadiens.nes se réjouissent de savoir que vous serez bientôt chez vous avec vos proches. À tous les agents.es consulaires et diplomates qui ont rendu ceci possible, merci !», a mentionné de son côté le néodémocrate Jagmeet Singh.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.