/news/coronavirus

«On a tu le droit d’aller à l'école sans se faire écœurer par des bozos»

Au lendemain de l’adoption de la loi spéciale qui limite les manifestations antivaccins devant les écoles et les hôpitaux, la Ligue des droits et libertés a décidé de la contester. 

Pour Richard Martineau, contester cette loi est un non-sens. 

«Ce n’est pas d’être exposé à des points de vue contradictoires, c’est de se faire écœurer par une gang de zozos avec des porte-voix», estime le chroniqueur. 

Il trouve que la Ligue des droits et liberté «pousse la liberté un peu loin.» 

*Écoutez la chronique complète de Richard Martineau dans la vidéo ci-dessus*

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.