/news/currentevents

Un couple périt dans l'écrasement d'un hydravion

Hydravion - Ferme-Neuve

Photo courtoisie, Kathleen Godmer, L’info de la Lièvre

Un pilote expérimenté et sa femme sont morts tragiquement à bord de leur hydravion qui s’est écrasé vendredi après-midi dans une rivière à Ferme-Neuve dans les Hautes-Laurentides.

« C’est un de mes chums. Je le voyais décoller une à deux fois par semaine avec sa femme. C’est horrible. J’ai crié son nom quand je l’ai vu couler, mais il n’est jamais sorti de l’avion », raconte avec émotion Normand Vaudry. 

C’est lui qui a téléphoné au 911 vendredi, vers 14 h, pour signaler l’écrasement d’un hydravion dans la rivière du Lièvre. 

M. Vaudry regardait le décollage sur le cours d’eau derrière chez lui. 

Il ignorait toutefois qu’il s’agissait de la dernière fois qu’il voyait André Meilleur vivant. 

Un coup de vent ?

« Ils ne sont pas allés bien haut, explique-t-il au Journal. Selon moi, il a perdu le contrôle avec un coup de vent. Il s’est planté. J’ai pogné les nerfs. J’étais sûr qu’ils allaient sortir de l’eau, mais non. »

Normand Vaudry assure qu’il a tenté de sauver le couple en prenant sa chaloupe, mais qu’il était déjà trop tard. 

À l’arrivée des services d’urgence sur place, l’appareil n’était plus accessible puisque l’hydravion était complètement à l’envers dans le cours d’eau.

Plusieurs manœuvres ont été faites par les secours avant de réussir à extirper le couple de l’appareil. 

Il s’est écoulé environ 45 minutes entre l’appel au 911 et le moment où les victimes ont été ramenées à la surface selon les pompiers.

L’homme et la femme ont finalement été transportés à l’hôpital dans un état très critique.

Pour le moment, la cause de cet écrasement n’a pas été établie de façon officielle. Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BTS) a d’ailleurs saisi le dossier, vendredi, en fin de journée.

Selon le Registre d’immatriculation des aéronefs civils canadiens, André Meilleur possédait son permis de pilote depuis plus de 25 ans. 

Il avait en sa possession son hydravion Piper depuis au moins 1993.

Son ami mentionne aussi qu’il venait tout juste de prendre sa retraite, à l’âge de 74 ans, après une longue carrière d’électricien. 

« Il était censé venir changer ma lumière, il me l’avait promis après sa retraite. Tout ça, c’est triste pour lui et son épouse qui sont décédés », indique M. Vaudry. 

Le Journal n’a pas été en mesure de confirmer l’identité de l’épouse d’André Meilleur au moment de publier ce texte.

– Avec Cédérick Caron et Maxime Deland, Agence QMI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.