/sports/homepage

Zardes coule le CF Montréal

Un doublé de Gyasi Zardes a permis au Crew de Columbus de remporter une victoire de 2 à 1 sur le CF Montréal au Lower.com Field, samedi soir.

Zardes avait ouvert la marque en fin de première demie et a remis ça à la 62e minute en décochant un missile dans la lucarne qui a mystifié James Pantemis.

Sur les deux buts, ce sont des pertes de balle qui ont fait la différence. Dans le cas de la seconde réussite, c’est une mauvaise passe de Mathieu Choinière qui a été interceptée par Darlington Nagbe.

La victoire est allée au dossier d’Evan Bush, qui a perdu son jeu blanc en fin de match (90+2) quand Romell Quioto a profité d’une certaine confusion dans la surface de Columbus pour couper l’écart en deux.

Il marquait ainsi dans un troisième match consécutif, lui qui a six buts cette saison.

Des erreurs

Cette défaite a mis un terme à une séquence de trois victoires consécutives de l’équipe qui n’avait qu’un seul revers en huit rencontres, toutes compétitions confondues.

Mais ce n’est pas ce qui a le plus dérangé Wilfried Nancy qui a surtout tiqué sur la façon dont l’équipe a encaissé les deux buts.
«On prend ce but sur une perte de balle et c’est un peu rageant, ça nous a un peu tués. On aurait pu mieux défendre.

«Encore une fois en deuxième mi-temps, une autre perte de balle nous a fait mal. Mais on était en contrôle du match, on aurait peut-être pu faire mieux pour changer le point d’attaque.»

Ça ne fonctionne pas

On était sur le point de se dire qu’il ne s’était rien passé en première demie quand une contre-attaque de Derrick Etienne est venue changer la donne.

L’international haïtien a profité d’une attaque trop profonde de Joel Waterman et d’une perte de balle de Joaquin Torres pour foncer dans le dos de Samuel Piette et ensuite repérer Gyasi Zardes dans la surface, derrière Kamal Miller.
L’attaquant du Crew a étiré le pied pour ouvrir la marque à la 44e minute.

Sinon, le CF Montréal a bien amorcé la rencontre, mais encaissé beaucoup de pression de la part des locaux qui ont tenu les visiteurs en échec en appliquant un bloc défensif compact, comme l’avait fait Nashville au Stade Saputo.

Par ailleurs, Wilfried Nancy a de nouveau jumelé Victor Wanyama à Samuel Piette en milieu de terrain, une combinaison qui ne fonctionne pas très bien. Les deux joueurs se nuisent plus qu’ils ne s’aident.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.