/sports/homepage

Une belle chance pour le CF Montréal

Le CF Montréal a une belle opportunité de progresser au classement s’il parvient à aller chercher une victoire contre le Crew de Columbus au tout nouveau Lower.com Field, samedi soir.

La formation de Wilfried Nancy occupe actuellement le 5e rang de l’Association Est avec 37 points, un point derrière Orlando au 4e rang et deux derrière New York City qui est 3e.

Le match est diffusé sur les ondes de TVA Sports à compter de 19h

Orlando affronte la meilleure équipe de la MLS, le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, au Gillette Stadium. Quant à New York City, il reçoit les Red Bulls de New York au Yankee Stadium.

Une victoire montréalaise jumelée à une défaite de New York de même qu’à une défaite ou un verdict nul d’Orlando permettrait au CF Montréal de bondir au 3e échelon dans l’Est. 

L’équipe n’a subi qu’un seul revers à ses huit derniers matchs (5-1-2), toutes compétitions confondues.

Revanche  

Il y a un désir de revanche chez le CF Montréal, qui avait fait match nul 0 à 0 contre Columbus lors de la troisième rencontre de la saison, une partie qui n’avait pas satisfait Wilfried Nancy.

« Nous voulons avoir un bon match contre Columbus, a-t-il soutenu en point de presse. Je me rappelle que quand on les a affrontés, on a eu un bon match qu’on aurait dû gagner.

« Mais on ne l’a pas remporté parce que nous n’avons pas été bons devant le filet. »

Et comment compte-t-il s’y prendre pour corriger le tir ?

« En appliquant notre façon de jouer, on est capable de contrôler et de mettre de la vitesse quand il le faut. Quand on est en train d’attaquer, il faudra que les joueurs qui ne sont pas dans le jeu soient en mesure de contrôler les contre-attaques. »

En bon état  

Il s’agit d’un cinquième match depuis le 12 septembre pour le CF Montréal, les troupes commencent donc à accumuler de la fatigue.

Mais l’équipe est heureusement relativement épargnée par les blessures, hormis l’absence prolongée de Mason Toye et celle qui sera plus courte de Kiki Struna.

Wilfried Nancy a d’ailleurs fait une forte rotation lors du match de quart de finale du Championnat canadien à Halifax, mercredi soir. Des partants habituels, on ne retrouvait que Rudy Camacho et Joel Waterman, qui joue en relève de Struna. 

« C’est sûr que je me pose des questions sur la profondeur, sachant qu’on joue avec trois défenseurs centraux », a reconnu Nancy.

« Sur les deux derniers matchs que l’on a joués, étant donné qu’on a eu une bonne possession de balle, les défenseurs n’ont pas eu à faire trop de course alors ils ne sont pas trop fatigués mentalement et physiquement. »

Qui plus est, Romell Quioto, Djordje Mihailovic, Victor Wanyama et Mathieu Choinière n’étaient pas en uniforme mercredi pendant que Zachary Brault-Guillard, un autre titulaire régulier à l’arrière, jouait seulement 23 minutes.

Chance à saisir  

Il y a donc une chance à saisir pour le CF Montréal qui sera relativement reposé malgré un match en milieu de semaine.

Ne perdons pas de vue que le Crew de Columbus n’a pas particulièrement brillé à la maison depuis le début de la saison avec des victoires dans seulement la moitié des 12 rencontres (6-3-3) disputées dans la capitale de l’Ohio.

Dans le camp montréalais, on se tire plutôt bien d’affaire en déplacement avec un dossier de 3-6-4.

Cette récolte de 13 points sur les pelouses adverses place Montréal au 4e rang de l’Association Est, sur un pied d’égalité avec New York City et Orlando, les deux équipes qu’il poursuit. Drôle de hasard.

L’adversaire en 5 points  

Complètement débordé

Même s’il a limité le Revolution de la Nouvelle-Angleterre à un verdict nul de 1 à 1 au Gillette Stadium samedi dernier, le Crew a tout de même accordé pas moins de 33 tirs à son adversaire, n’en décochant que six. Columbus a été débordé. 

Sans le tiers des buts

Le Crew a marqué 30 buts cette saison, mais avec les absences anticipées de Lucas Zelarayan, Pedro Santos, Luis Diaz et Kevin Molino, c’est l’équivalent du tiers de la production qui n’y sera pas, ils totalisent 11 buts combinés.

Les deux dernières

Le Crew en arrache avec seulement deux victoires depuis la fin du mois de juillet. Mais ce qui peut l’encourager contre Montréal, c’est que ses deux gains ont été remportés à domicile. Mais le dernier revers de Montréal à l’étranger remonte au 9 août.

Mauvais départ

Les premières demies ne sont pas faciles pour Columbus qui y accordé 20 buts contre 15 en seconde période. Le deuxième quart d’heure est de loin le pire avec neuf buts encaissés.

Bien finir

Au moins, les choses se replacent en deuxième demie avec 20 buts marqués et c’est particulièrement vrai dans le dernier quart d’heure au cours duquel le Crew a inscrit 10 buts, soit le tiers de sa production annuelle.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.