/sports/homepage

Une occasion manquée

On pourrait parler d’occasion manquée pour le CF Montréal qui avait les éléments en main pour connaître un meilleur sort samedi soir.

• À lire aussi: Zardes coule le CF Montréal

« J’étais content du début de match, mais ils ont commencé à prendre le contrôle et on s’attendait à ça, mais on n’était pas en danger », a commencé Wilfried Nancy.

Mais voilà, son équipe s’est tirée dans le pied en donnant deux occasions de marquer sur un plateau d’argent au Crew.

« La frustration que je peux avoir, c’est qu’on aurait pu prendre les buts d’une manière différente.

« Ce soir on aurait pu remporter le match, soutient Nancy. Vous allez dire que je suis un peu gourmand, mais on aurait pu au moins faire le nul. »

Respect

Un constat qui se dégage de cette rencontre, c’est que malgré sa 7e position au classement de l’Association Est, le CF Montréal commence à imposer le respect chez ses adversaires.

« Quand on voit ce que les équipes proposent quand elles nous affrontent, on constate qu’elles s’ajustent, observe Nancy. Columbus a joué son style, mais a fait des corrections contre nous. »

« C’est sûr qu’en début d’année, on a surpris pas mal de gens, on nous mettait bons derniers, a mentionné Samuel Piette. On a changé notre style de jeu et on a travaillé très fort pour amener cette identité, mais en fin de saison, les équipes commencent à nous connaître.

« Columbus a présenté un bloc bien compact et on a eu du mal à sortir le ballon de l’arrière comme on aime le faire. »

Sur place

Cette défaite fait mal parce que le CF Montréal a raté une belle chance de progresser au classement avec les défaites d’Orlando et de New York City.

En effet, une victoire aurait permis à l’équipe de passer au troisième rang de l’Association Est. 

L’équipe s’est plutôt fait rattraper par D.C. United qui a également 37 points à la suite de sa victoire de 4 à 2 sur Cincinnati, mais qui occupe maintenant le 6e rang en vertu d’une victoire supplémentaire.

Fidèle à lui-même, Wilfried Nancy a insisté pour dire qu’il ne prêtait pas foi à ces détails.

« Je ne vis pas dans le passé ou le futur. Si je vivais dans le passé, on pourrait aussi dire qu’on aurait plus de points.

« Ce que font les autres équipes, je m’en tape un peu, ce n’est pas ce qui nous intéresse. On peut contrôler ce qu’on fait pour être dans les séries, on n’est pas encore à l’étape où il faut compter nos points. »

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.