/news/society

Projet de loi sur la maltraitance: une vision inclusive doit être adoptée, selon un comité

CHSLD

Photo d'archives

À quelques jours d’une consultation sur le projet de loi 101 sur la maltraitance, le Comité des usagers de la Montagne du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal a insisté sur l’importance d’adopter une vision inclusive.

• À lire aussi: Herron. Bof! C'est juste des vieux

• À lire aussi: Aînés : la CAQ investit dans le béton plutôt que pour ses gens

• À lire aussi: Pas d’enquête sur la maltraitance des ainés en CHSLD

Le comité a notamment avancé qu’aucune exclusion ne doit être faite dans ce projet proposé par la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

«Il est temps d’adopter une vision inclusive et mettre fin à la création de deux classes d’usagers dans cette loi: les aînés, reconnus par cette dernière, et les autres personnes majeures en situation de vulnérabilité qui, bien que figurant dans le titre et les objets de la loi, sont largement ignorées dans son esprit et dans les principaux instruments de sa mise en œuvre», a déclaré dimanche par voie de communiqué Valérie Martin, porte-parole du Comité des usagers de la Montagne et mère d’une personne autiste.

Le comité a tout de même reconnu que cette loi présente des avancées, mais que la ministre Blais doit «poursuivre ses efforts et inclure pleinement les personnes adultes en situation de vulnérabilité dans la loi en adoptant des amendements au projet de loi 101».

Le projet de loi proposé à Québec vise à renforcer la lutte contre la maltraitance envers les aînés et les personnes majeures qui sont en situation de vulnérabilité. Il prévoit également de surveiller la qualité des services de santé et des services sociaux.

La consultation particulière sur cette initiative doit commencer le 28 septembre prochain.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.