/news/politics

Blanchet souhaite aller à la rencontre du Canada anglais

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a déclaré lundi qu’il était ouvert à l’idée de tenir des rencontres au Canada anglais afin d’expliquer la perspective québécoise sur la fédération, comme l’avait fait l’ancien chef Gilles Duceppe en 2010. 

«Avec toute la sincérité du monde, moi, je tends la main. Je suis prêt à faire comme Gilles [Duceppe] l’a fait il y a un certain nombre d’années : aller expliquer, présenter, discuter, dire aux gens qui on est, pourquoi on voit les choses comme on les voit, pourquoi tel est notre droit», a-t-il déclaré alors que se tenait lundi le premier caucus postélectoral du Bloc à Saint-Sauveur.

Selon lui, ce besoin «d’expliquer» a été mis en évidence après le débat en anglais et la controverse entourant la question qui lui fut posée en ouverture. À ses yeux, il s’agissait d’«une révélation importante de l’énorme écart qui sépare la façon dont la nation canadienne se voit et voit la québécoise, et la façon dont la québécoise se voit et voit la canadienne».

«Je pense que si on ne passe pas par le filtre déformant de la sensation, je pense qu’on est capable d’aller parler aux Canadiennes et aux Canadiens. Et je suis intéressé à le faire, parce que le bien des deux nations en dépend.»

M. Blanchet croit qu’il trouvera des interlocuteurs intéressés par sa proposition.

La semaine dernière, M. Blanchet s’est entretenu avec le «sympathique» premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, au sujet d’un éventuel sommet interprovincial sur les transferts en santé, réclamés depuis longtemps par les provinces.

En 2010, Gilles Duceppe avait mené une série de six rencontres à l’extérieur du Québec afin d’expliquer son point de vue sur la souveraineté.

«Il importe de faire ça. Ils s'aperçoivent qu'on ne mange pas des bébés pour déjeuner, a-t-il lancé. On est des gens raisonnables», avait blagué le leader bloquiste.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.