/news/coronavirus

Hausse des cas de COVID dans les RPA : le masque fait son retour

Le port du masque devient à nouveau obligatoire dans les aires communes des résidences pour aînés, pour tenter d’endiguer une hausse généralisée du nombre de cas

• À lire aussi: Une résidence épargnée par la pandémie

• À lire aussi: Vaccin : «pas de certificat médical par complaisance» dit un médecin

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

«C’est une hausse progressive, mais très constante», précise la pharmacienne Diane Lamarre sur les ondes de LCN.

TVA Nouvelles

«Vendredi, on avait 67 personnes infectées dans 20 résidences privées pour aînés, alors qu’aujourd’hui, on est déjà à 83 personnes infectées dans 23 résidences privées», a-t-elle poursuivi.

Différents des CHSLD 

La hausse de cas est plus visible dans les RPA que dans les CHSLD car la population qui y vit a des activités qui favorisent la transmission.

«Les RPA sont plus touchés par cette hausse de cas que les CHSLD car les résidents vont plus souvent à l’extérieur, reçoivent du monde plus souvent, et il y a une circulation. Dans les aires communes et les ascenseurs, on demande aux gens de porter un masque de procédure, et non pas un masque maison», a expliqué la pharmacienne.

Retrouvez l'intégralité de la chronique de Diane Lamarre dans la vidéo ci-dessus.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.