/news/society

Réconciliation: Les évêques du Canada s’engagent à donner 30 M$

bloc père prêtre religion catholicisme

Photo d'archives

Les évêques du Canada se sont engagés à verser 30 millions $ pour des œuvres caritatives visant à soutenir les peuples autochtones qui vivent avec le terrible héritage des pensionnats, gérés en grande partie par l’Église catholique.

• À lire aussi: Pensionnats autochtones : des excuses qui sont arrivées tard selon Michèle Audette

• À lire aussi: Pensionnats: les évêques catholiques présentent leurs excuses aux peuples autochtones

Les 30 millions $ promis s’étaleront sur les cinq prochaines années et seront mis à disposition d’initiatives de toutes les régions du pays.

«L’effort fourni sera encore plus grand grâce à un encouragement soutenu au niveau local en vue de la participation des paroisses partout au Canada», a annoncé dans un communiqué diffusé lundi la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC).

L’argent proviendra en grande partie des «initiatives diocésaines locales». Les montants offerts soutiendront «des programmes et des projets dédiés à l’amélioration de la vie des survivants et survivantes des pensionnats indiens ainsi que de leurs communautés, en garantissant les ressources nécessaires pour entreprendre le chemin de la guérison».

Cette promesse des évêques canadiens fait suite à des excuses officielles de ceux-ci, formulées le vendredi 24 septembre dernier.

«Nous reconnaissons les graves abus qui ont été commis par certains membres de notre communauté catholique: physiques, psychologiques, émotionnels, spirituels, culturels et sexuels», ont-ils fait savoir dans une déclaration similaire.

Au même moment, la CECC avait annoncé qu’une délégation composée notamment de survivants des pensionnats, d’aînés et de plus jeunes autochtones se déplaceront à Rome au mois de décembre prochain afin de faire entendre leurs doléances au pape François.

«Les évêques du Canada ont été guidés par le principe selon lequel nous ne devrions pas parler des peuples autochtones sans prendre le soin de parler avec eux», a souligné lundi Mgr William McGrattan, vice-président de la CECC. «À cette fin, les discussions présentes avec les dirigeants locaux seront utiles pour discerner les programmes qui apporteront le soutien le plus efficace. Il n’y a aucune démarche qui puisse éliminer la douleur ressentie par les survivants et survivantes des pensionnats. Mais en s’écoutant, en cultivant des relations de confiance et en travaillant en collaboration là où nous le pouvons, nous espérons apprendre à marcher ensemble pour une espérance renouvelée.»

La CECC annonce également qu’une délégation autochtone, composée notamment de survivants des pensionnats, d’aînés, de gardiens du savoir et de jeunes, ira rencontrer le pape François à Rome en décembre prochain.

Une réaction «partagée»

La cheffe de l’Assemblée des Premières nations, RoseAnne Archibald, s’est dite «partagée» par l’annonce d’aujourd’hui, même si «leurs excuses sans équivoque sont les bienvenues».

«Bien que j'aie été réconforté de lire que l'église s'est engagée à entreprendre une collecte de fonds et à donner la priorité aux initiatives de guérison, il n'en demeure pas moins que l'église a recueilli moins de 15 % des 25 millions $ qu'elle avait promis en 2006 dans le cadre de la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens», a-t-elle fait savoir dans une déclaration transmise lundi.

Mme Archibald affirme que l'Église catholique n'a recueilli que 3,7 millions $ sur les 25 millions $ promis, «dont une grande partie a été consacrée aux frais juridiques et administratifs».

Aussi, plutôt que d’envoyer des autochtones au Vatican, elle préférerait que les évêques demandent au pape François de faire le chemin au Canada afin de présenter des excuses officielles.

«Les mots d'excuse témoignent de l'engagement de l'Église catholique envers le chemin de la guérison avec les Premières Nations et les peuples autochtones. Seul le temps nous dira si des actions concrètes suivront les mots de contrition des évêques», a-t-elle dit.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.