/news/society

Un mois crucial pour les boutiques d’Halloween

L’Halloween approche à grands pas et le mois d’octobre s’avère crucial pour les propriétaires de boutiques thématiques, la plupart d’entre elles ouvrant seulement quelques mois par an.

Les commerçants se remémorent encore très bien l’année 2020 et les difficultés rencontrées. «Nous avons dû opter pour la vente en ligne et ce n’était pas génial», a affirmé Caroline Lavoie, propriétaire de La Boo’tik d’Halloween, à Rimouski.

Cette année, les points de service ouverts peuvent accueillir des clients en leurs murs, mais les commerçants doivent surmonter de nouvelles embûches alors que bon nombre de distributeurs ne sont plus capables de fournir à la demande.

«Plusieurs usines en Chine ferment en raison de la pandémie, ça complique notre travail», a mentionné Mme Lavoie.

Cette diminution en approvisionnement fait aussi en sorte que les propriétaires doivent étirer le matériel actuel jusqu’au 31 octobre.

Et si des exemplaires de produits se trouvent encore sur les tablettes, certains accessoires s’écoulent à une vitesse fulgurante.

«Il y a encore beaucoup de costumes pour adultes, mais ceux d’enfants partent rapidement», a ajouté la propriétaire de La Boo’tik d’Halloween.

Malgré les obstacles, le taux de vaccination ainsi que l’arrivée du passeport vaccinal laissent croire aux propriétaires que la tournée de l’Halloween 2021 aura lieu sans trop de pépins.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.