/news/coronavirus

3e dose: qu’en est-il des aînés à domicile?

Québec a annoncé mardi son intention d’administrer une 3e dose du vaccin contre la COVID-19 aux résidents des CHSLD, RPA et ressources intermédiaires, mais la mesure ne touche pas pour l'instant les aînés habitent à domicile.

• À lire aussi: Une 3e dose pour les résidents des CHSLD, RPA et ressources intermédiaires

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Pour la pharmacienne Diane Lamarre, les aînés qui habitent à la maison seraient le prochain groupe à privilégier pour une dose de rappel, le cas échéant.

«C’est sûr qu’il y a une question de contacts et les gens qui vivent seuls à la maison sont moins en contact que les gens qui sont en RPA ou les gens en CHSLD qui vont vraiment dépendre plusieurs fois par jour de contacts avec d’autres personnes pour se nourrir, pour s’habiller», explique Mme Lamarre.

N’empêche que certaines personnes âgées reçoivent tout de même des services à domicile de la part de soignants ou de proches aidants. Québec n’a pas précisé si ces personnes pourront recevoir une 3e dose ou non en même temps que les résidents des établissements de santé de la province.

Mais la pharmacienne rappelle que ces personnes ont été vaccinées plus tard que les aînés en résidence. En l’occurrence, leur immunité contre le virus est supérieure à celle des autres.

Selon la Dre Annik Dupras, interniste et gériatre à l'Hôpital Pierre-Le Gardeur, Québec devrait également considérer d’offrir une 3e dose aux aînés à domicile qui reçoivent des soins et de services chez eux.

«Faut effectivement considérer qu’il y a des gens de type CHSLD qui sont maintenus à domicile avec des intervenants qui passent de deux à trois fois par jour pour leur donner des soins. Donc, il faut que ces intervenants-là soient vaccinés, respectent le port du masque et qu’on protège ces aînés aussi vulnérables avec une troisième dose», explique-t-elle.

«Les gens qui ont peu de contact à l’extérieur, on peut se permettre d’attendre de voir ce que les prochaines études vont nous donner. Je pense que c’était prudent de la part du gouvernement de commencer avec les plus vulnérables», ajoute-t-elle.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.