/news/society

Des arbres morts menacent leur maison

Des dizaines d’arbres morts menacent de tomber sur une résidence à Montréal. France Boislard et Gilles Gauvin sont inquiets depuis qu’un frêne de 18 mètres de hauteur s'est abattu sur leur résidence au début du mois. 

• À lire aussi: Le cyclone Gulab fait au moins deux morts en Inde

• À lire aussi: Près de 3 millions $ pour améliorer le parc Angrignon

L'arbre mort a été grugé par l'agrile du frêne. Pour le couple, le problème reste entier, puisqu'une dizaine d'autres frênes morts menacent la maison. Et ces arbres sont sur un terrain de la Ville de Montréal.

«Moi, je me dis: là, c'est juste du matériel. Mais est-ce qu'on attend que quelqu'un se fasse blesser» se questionne France Boislard.

TVA Nouvelles a obtenu copie des échanges de courriels entre le couple et la Ville, et ça fait depuis 2017 que le dossier traîne en longueur. Les Gauvin-Boislard ont vu ces frênes se dégrader rapidement. Les arbres n'ont plus de feuilles et sont secs depuis des années. Chaque coup de vent est source d'inquiétude. Malgré de nombreuses relances auprès de la Ville, rien n'a encore été fait.

«Les grands vents s'en viennent. Il commence à pleuvoir, à venter plus. Le soir, nous, on ne dort plus. L'arbre qui est tombé est tombé sur la chambre de ma fille, elle a 13 ans. Ma fille ne veut même plus dormir dans sa chambre», explique Gilles Gauvin.

La Ville de Montréal indique maintenant qu'un contrat aurait été octroyé pour abattre les arbres à la mi-octobre.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.