/news/coronavirus

Le retour du dépistage à l’auto salué par les parents

En raison de la demande accrue, la clinique de dépistage du Stade olympique a rouvert la semaine passée.

• À lire aussi: COVID-19: les cliniques de dépistage prises d’assaut à Montréal

• À lire aussi: Les cliniques de dépistage débordent à Montréal

Dans l’est de Montréal, le nombre de personnes souhaitant se faire tester a presque triplé au cours du dernier mois. Cet été, environ 4000 citoyens se faisaient dépister chaque semaine. Ils sont maintenant 11 000 à le faire hebdomadairement dans ce secteur de la ville.

Les six stations de dépistage du Stade olympique peuvent accueillir environ 1000 personnes par semaine, à raison d’une trentaine par heure.

Et en entrevue à TVA Nouvelles, la directrice du dépistage au CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, Caroline St-Denis, a indiqué que ce service était bien accueilli par la population.

«Pour les parents qui viennent avec des tout-petits, c’est plus facile de demeurer dans un environnement fermé, donc dans son véhicule pour procéder au dépistage», explique-t-elle.

Plusieurs parents interrogés par TVA Nouvelles ont confirmé qu’il était plus facile d’amener leurs enfants se faire dépister, sans avoir à quitter le véhicule. 

Plusieurs vantent la rapidité de ce service, alors que d’autres apprécient le fait qu’ils risquent moins d’être en contact avec des personnes infectées.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.