/regional/montreal/laurentides

«Il a ôté la vie à un de nos amis proches et sans aucune pitié»

Le décès d’Émile Martineau a profondément bouleversé la communauté de Saint-Lin-Laurentides. Mercredi soir, l’adolescent de 16 ans a été happé mortellement par un chauffeur qui a ensuite pris la fuite sans lui porter secours.

• À lire aussi: Délit de fuite mortel: le chauffard toujours recherché

Et jeudi, TVA Nouvelles a rencontré plusieurs des amis d’Émile, qui étaient sous le choc et en colère contre le conducteur fautif.

«Il a ôté la vie à un de nos amis proches et sans aucune pitié», a clamé une adolescente à TVA Nouvelles.

Des amis d’Émile Martineau sont venus se recueillir jeudi après-midi, sur les lieux de l’accident. Devant la caméra de TVA Nouvelles, l’un d’eux, Samuel Laliberté-Harnois, s’est même effondré en découvrant sur les lieux une tuque qui appartiendrait à Émile Martineau.

«Je l’ai déjà vu plusieurs fois avec ça sur la tête (...) «Et là, je la retrouve de l’autre bord (de la route)» a-t-il clamé.

L’onde de choc s’est également fait ressentir à l’école secondaire de l’Achigan, que fréquentait la victime. L’établissement scolaire a déployé une cellule de crise afin d’appuyer les élèves endeuillés.

«C’est vraiment dégueulasse, honnêtement. Pour vrai, j’espère qu’on va le retrouver», a exprimé une adolescente bouleversée. 

«Il y a beaucoup de professeurs à notre école qui pleuraient aujourd’hui, parce qu’ils ont déjà eu cet élève-là (dans leur classe)», a témoigné un autre élève.

Pour voir le reportage complet, visionnez la vidéo ci-haut.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.