/news/municipales2021

Le transport en commun gratuit pour les aînés, promettent Plante et Coderre

Joël Lemay / Agence QMI

À l’occasion de la Journée internationale pour les personnes âgées, Valérie Plante et Denis Coderre ont tous deux présenté leurs engagements pour les aînés, qui incluent le transport en commun gratuit. 

«Ce qu’on veut, c’est que Montréal devienne une ville idéale pour les aînés», a déclaré Mme Plante.

Elle a réitéré sa promesse faite au cours de l’été d’instaurer la gratuité pour les personnes âgées de 65 ans et plus, à partir de 2023.

Joël Lemay / Agence QMI

De son côté, M. Coderre a rappelé qu’une telle mesure est déjà en place à Laval, et qu’elle devrait être mise en place rapidement dans la métropole, dès le début d’un éventuel mandat. «Je ne vois pas pourquoi on attendrait à 2023», a-t-il promis.

En octobre 2017, Mme Plante avait déjà promis d’implanter la mesure au cours de son mandat. Elle a expliqué que le report était dû à la pandémie.

«On n’est plus dans le temps de Duplessis où on présente la même école à trois élections, a ironisé M. Coderre. Ils l’ont promis, mais ils ne l’ont pas fait. Nous, on va le faire.»

Présentement, la passe mensuelle pour les personnes âgées de 65 ans et plus coûte 27 $. Cela, grâce à un rabais de 50 % mis en place au cours de l’été par l’administration Plante. Une mesure dont le coût est estimé à 9,3 millions $ pour la Ville.

Le coût de la gratuité totale pour les aînés est évalué à 17 millions $ par l’équipe de Projet Montréal. De son côté, M. Coderre l’évalue à 40 millions $. Ce dernier chiffre ne prend toutefois pas en compte le rabais en place depuis l’été, au contraire de celui avancé par Mme Plante.

Joël Lemay / Agence QMI

D’autres mesures pour les aînés

Mme Plante a également promis un report d’une partie des impôts fonciers pour les aînés, jusqu’à la vente de leur propriété.

«Ce qu’on veut, c’est de protéger les personnes aînées moins nanties des effets pervers de l’augmentation de l’évaluation foncière. Leurs revenus sont stables, donc leurs taxes devraient suivre cette réalité», a -t-elle expliqué.

Pour sa part, M. Coderre avait également fait la même promesse un peu plus tôt en septembre, à la nuance que la mesure s’appliquerait seulement à ceux dont les revenus sont inférieurs à 50 000 $.

Les deux candidats à la mairie de Montréal ont également chacun promis d’inclure davantage les personnes âgées au sein des instances démocratiques. Par le biais un «Conseil des doyennes et des doyens de Montréal» dans le cas de Projet Montréal, ou par la voie d’un «Conseil des aînés», selon la proposition d’Ensemble Montréal.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.