/finance/homepage

La panne chez Facebook a coûté 7,4 milliards $ à Mark Zuckerberg

La panne chez Facebook a fait reculer la fortune de Mark Zuckerberg­­­ de 5,9 milliards $ US (7,4 milliards $ CAN), lundi, selon Forbes. L’homme d’affaires de 37 ans a glissé du coup du cinquième au sixième rang sur le palmarès des gens les plus riches du monde.

• À lire aussi: PME : «ne mettez pas votre business uniquement sur Facebook»

• À lire aussi: Son modèle dénoncé, Facebook fait face à une nouvelle crise majeure

• À lire aussi: Panne de Facebook: un possible sabotage à l’interne?

L’avoir de Mark Zuckerberg était estimé, lundi en fin de journée, à 116,8 milliards $ US par le célèbre magazine. C’est Larry Ellison, cofondateur de la compagnie de logiciels Oracle Corporation, qui a grimpé devant le grand patron de Facebook avec sa fortune chiffrée à 117,5 milliards $ US.

La directrice générale du géant du web, Sheryl Sandberg, a également vu sa fortune, évaluée selon Forbes à 1,9 milliard $ US, perdre 22 millions $ US après les pannes survenues sur Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger et les accusations d’une lanceuse d’alerte relativement à une politique de l’organisation.

Écoutez l'entrevue de Mario Dumont avec Steve Waterhouse, spécialiste en cybersécurité, sur QUB radio:

Cette lanceuse d’alerte devrait témoigner devant le Congrès, mardi, pour affirmer que Facebook choisit «le profit plutôt que la sûreté».

Sur les marchés boursiers, le titre de la société a chuté de près de 5 %, hier, pour atteindre 326,23 $ US. Depuis septembre, il a perdu 15 % de sa valeur.

Aussi Bezos  

Lundi, le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, a également vu sa fortune reculer. En fait, celui qui occupe le deuxième rang du classement des gens les plus riches du monde avec ses 186,6 milliards $ US a perdu 4,8 milliards $ US en l’espace de quelques heures, selon les calculs de Forbes.

La panne chez Facebook, qui a touché des millions d’utilisateurs à travers le monde, a ébranlé les piliers de la Bourse de New York. Lundi, l’indice Dow Jones a perdu 0,94 %, le Nasdaq 2,14 % et le S&P 500 1,30 %. Neuf des onze secteurs du S&P ont terminé dans le rouge, lestés par les secteurs de la communication (-2,11 %) et des technologies de l’information (-2,36 %).

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.