/news/coronavirus

Une fillette foudroyée par la COVID en 5 jours

Une fillette de seulement 10 ans en pleine forme et sans aucun problème de santé a été foudroyée par la COVID-19. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Teresa Sperry qui a été infectée malgré toutes les précautions prises par sa famille est morte en moins de cinq jours. 

Inconsolables, ses parents Nicole Sperry et Jeff Sperry ont multiplié les entrevues au cours des derniers jours en appelant la population à plus d’empathie envers l’autre, en demandant de se protéger et surtout en avertissant que la pandémie était loin d’être terminée. 

Teresa Sperry | CNN

«Mon bébé était heureuse, elle était en pleine forme. Si la COVID l’a tuée, elle peut tuer n’importe qui», a plaidé son père Jeff Sperry, très émotif en entrevue sur CNN.  

Teresa fréquentait une école primaire de Suffolk, en Virginie, où le port du masque est obligatoire. Ses parents sont complètement vaccinés, mais leurs enfants Teresa, ainsi que leur garçon de 9 ans ne le sont pas puisque les vaccins ne sont pas encore autorisés pour les moins de 12 ans. 

Les symptômes de Teresa ont commencé avec un mal de tête, le mercredi 22 septembre, suivi de fièvre dans les jours suivants. Après une consultation avec son pédiatre, l’enfant a obtenu un rendez-vous pour se faire tester pour la COVID le 27 septembre, soit le lundi. 

Toutefois, fillette a commencé à avoir une toux tenace, si puissante qu’elle en vomissait, le dimanche soir. Sa mère Nicole Sperry l’a rapidement transportée à l’urgence. Un test pour une infection à la gorge a été effectué, mais s’est révélé négatif. 

«Ils lui ont fait une radiographie des poumons et n’ont trouvé aucun signe de pneumonie causée par la COVID. Ses poumons étaient parfaits, très beaux. Ils n’avaient pas l’air inquiets du tout», raconte sa maman. 

Les parents de Teresa, Nicole Sperry et Jeff Sperry | capture d'écran CNN

De retour à la maison, Teresa a poursuivi sa quarantaine. 

Moins de 24 heures plus tard, soit le lundi, l’enfant a cessé de respirer. Elle a été transportée à l’hôpital où son décès a été constaté. 

Pendant que Nicole était assise à côté du corps sans vie de son enfant dans la salle d'urgence, essayant de comprendre ce qui venait de passer, une réunion du conseil scolaire était en cours. 

Lors de cette rencontre, plusieurs parents ont défendu l’idée d’abandonner le masque obligatoire à l’école, ce qui révolte la maman endeuillée.

«Nous savons qu'il n'y a rien à craindre si vous êtes en bonne santé», la «COVID est terminée», ont soutenu des parents. 

Pour les parents de Teresa, ces affirmations ne font pas de sens.

Jeff et Nicole Sperry espèrent convaincre ceux qui ne sont pas vacciné de le faire pour se protéger, mais aussi protéger les autres, dont les enfants qui sont vulnérables. Ils espèrent aussi que des mesures strictes resteront en place pour protéger la population. 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.