/regional/outaouais

Cyberattaque contre la STO: un syndicat réclame un plan contre la fuite de données

Sam Harper / AGENCE QMI

Le Syndicat canadien de la fonction publique a accueilli favorablement la décision de la Société de transport de l’Outaouais (STO) d’offrir aux employés un service de surveillance de crédit après la cyberattaque dont a été victime l’organisation.  

• À lire aussi: Cyberattaque contre la STO: des clients touchés

Une attaque informatique de type rançongiciel avait ciblé début septembre les données personnelles de plus de 2700 employés et des dizaines de milliers d’usagers. 

Le directeur général de la STO s’est engagé mercredi à offrir «un service de surveillance de crédit et de protection contre le vol d'identité». 

Réagissant à la sortie du directeur de la STO Patrick Leclerc, le SCFP représentant quelque 500 chauffeurs de la STO et environ 160 employés de l’entretien réclame un plan complet face à cette fuite de données. 

«Dans l'éventualité où la fuite de données déboucherait concrètement sur un vol d'identité, un tel service serait insuffisant», a indiqué le syndicat dans un communiqué.

«Le SCFP réclame donc que la STO planifie immédiatement des ressources et services additionnels pour prendre en charge rapidement et complètement tout vol d'identité», a ajouté le SCFP. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.