/news/municipales2021

Denis Coderre veut faire revivre le centre-ville

POL-ELECTIONS-MUNICIPALES

Joël Lemay / Agence QMI

Le candidat à la mairie de Montréal Denis Coderre souhaite ramener un peu de vie au centre-ville de la métropole, qui manque d’amour à ses yeux.

• À lire aussi: «Les Montréalais veulent de l’espoir et des solutions», dit Denis Coderre

• À lire aussi: Projet Montréal s’engage à maintenir le financement de la police

• À lire aussi: Plante VS Coderre : la population toujours aussi divisée

«J’ai mal à mon centre-ville, il est méconnaissable à l’heure actuelle et il n’est pas invitant. L’administration actuelle n’a rien fait pour changer la situation», a déploré M. Coderre jeudi. Il dit souhaiter que le public puisse y travailler, s’y divertir et y vivre.

Il présentait en matinée ses promesses pour y arriver. Parmi celles-ci, il compte notamment octroyer un montant de 10 millions $ aux Sociétés de développement commercial (SDC) du centre-ville et aux organismes communautaires du secteur pour les aider à remédier aux problématiques les affligeant.

Avec son parti, Ensemble Montréal, M. Coderre propose également d’étudier la mise en place de mesures fiscales, dont la création de sous-catégories non résidentielles pour donner un répit de taxation aux restaurateurs et aux hôteliers.

«Pour avoir un centre-ville vivant, il faut aussi être capable de s’y rendre», a ajouté M. Coderre, en faisant allusion aux nombreux chantiers dans le secteur.

L’aspirant maire veut également développer des dizaines de milliers de logements dans les secteurs des Faubourgs, de la Cité-du-Havre et de l’Îlot Voyageur, qu’il souhaite transformer en pôles résidentiels et commerciaux.

Joël Lemay / Agence QMI

«Il y aura trois phases, mais c’est un projet qui peut s’étendre sur 12 ans comme tels. L’important, c’est aussi de s’assurer qu’on puisse avoir une ville capable, sur le plan administratif, de livrer la marchandise», a expliqué M. Coderre.

Selon la vision qu’il a présentée, les nouveaux résidents du secteur de la Cité-du-Havre pourraient à terme profiter d’une plage offrant une vue sur le centre-ville. Le parti souhaite également créer des passerelles piétonnes pour connecter le Vieux-Montréal au parc Jean-Drapeau. Toujours pour stimuler la vie dans le secteur, la pratique des activités et des sports nautiques dans les grands bassins serait facilitée.

Dans l’optique de créer davantage de logements à proximité du centre-ville, M. Coderre souhaite simplifier le processus de conversion de tours de bureaux en immeubles résidentiels. Une enveloppe de 40 millions $ sera dédiée à ces transformations. Selon Ensemble Montréal, près de 3000 nouveaux logements pourraient ainsi être créés.

Coderre se dit en confiance

Lundi, un sondage le plaçait pour la première fois en seconde place, derrière la mairesse sortante Valérie Plante, avec respectivement 35 % et 36 % des intentions de vote.

«C’est un marathon, pas un sprint. Je ne tiens rien pour acquis depuis le début. J’ai une équipe formidable et je sens le vent de changement», a soutenu M. Coderre, qui a bon espoir de renverser la donne.

Il est également revenu sur un reportage de Radio-Canada diffusé mercredi selon lequel la campagne de l’ancien maire serait en difficulté.

«Au lieu de faire un référendum sur ma personnalité, je pense qu’on devrait regarder ce qu’on a fait en quatre ans. Je pense qu’on n’aurait pas eu besoin de présenter 250 engagements», a-t-il ajouté, dans une pointe envers le programme électoral de sa principale adversaire.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.