/news/currentevents

Opération pour sensibiliser les adeptes de VTT à rouler prudemment

VTT

Photo courtoisie

Les amateurs de véhicules tout terrain (VTT) sont invités à redoubler de prudence alors que se tient, ce week-end, l’Opération Impact en VTT. 

Le ministre des Transports, François Bonnardel, a pris part, samedi, dans sa circonscription, au lancement de cette opération qui regroupe le ministère des Transports, la Sûreté du Québec (SQ) et la Fédération québécoise des clubs quads.

Les policiers seront visibles tout au long de la fin de semaine dans les sentiers de VTT afin de sensibiliser les adeptes à adopter des comportements responsables.

Chaque année, depuis plus d’une décennie, une cinquantaine de conducteurs de véhicules hors route (VHR) décèdent à la suite d’accidents, sans compter les quelque 500 blessés graves qui sont comptabilisés.

L’Opération Impact en VTT s’inscrit dans le cadre de l’adoption de nouvelles mesures dans la Loi sur les véhicules hors route (LVHR).

La LVHR «comprend de nouvelles mesures, telles que l’obligation de détenir un permis pour conduire un VHR en sentier, celles rendant applicables les dispositions du Code de la sécurité routière concernant la conduite avec les capacités affaiblies ainsi que la bonification des pouvoirs confiés aux agents de surveillance de sentiers», a-t-on expliqué, samedi, dans un communiqué.

Le ministre Bonnardel s’est ainsi rendu dans un sentier de VTT faisant le lien entre les villes de Granby et de Cowansville.

«Je suis très fier de la tenue de cette première Opération Impact en VTT, puisqu’elle est directement liée aux objectifs de notre réforme de la Loi sur les véhicules hors route. Il s’agit d’un geste concret visant non seulement l’amélioration de la sécurité des quadistes qui circulent dans les sentiers, mais aussi de tous ceux et celles qui empruntent les chemins publics les croisant», a dit le ministre Bonnardel dans un communiqué.

«La Fédération québécoise des clubs quads a pour mission de s’assurer que les usagers peuvent pratiquer ce loisir en toute sécurité. C’est pourquoi près de 1000 agents de surveillance parcourent les sentiers pour faire de la sensibilisation et donner de l’information. Malheureusement, ils doivent aussi ramener à l’ordre des usagers qui ne respectent pas certaines lois et règles et qui ne réalisent pas qu’en plus de nuire à leur privilège de circuler dans des sentiers aménagés expressément pour eux, ils mettent en danger leur vie et celle des autres quadistes souhaitant pratiquer leur activité de façon sécuritaire», a relaté Yohan Perron, directeur général par intérim de la Fédération québécoise des clubs quads.

Conseils de sécurité  

  • Ne conduisez pas avec les capacités affaiblies par l’alcool ou la drogue  
  • Respectez les limites de vitesse et la signalisation  
  • Maintenez une distance sécuritaire entre votre véhicule et celui qui vous précède  
  • Maintenez allumés le ou les phares blancs de votre véhicule ainsi que le feu de position rouge à l’arrière  
  • Traversez les chemins publics aux endroits où la signalisation l’autorise  
  • Assurez-vous d’avoir l’autorisation du propriétaire pour circuler sur un terrain privé  
  • Portez toujours votre casque et des lunettes de sécurité si le casque n’a pas de visière  
  • Rappelez-vous qu’il faut être âgé de 16 ans et plus pour conduire un VHR  
  • En saison hivernale, évitez les plans d’eau non balisés  
  • Informez-vous de l’état du réseau (motoquad) avant de partir en randonnée  
  • Respectez les propriétés privées et demeurez dans les sentiers  
  • Rappelez-vous que tous les utilisateurs sont à risque, même les plus expérimentés   
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.