/news/culture

Un respect des règles difficile au Centre Bell

Samedi soir, quelque 15 000 spectateurs ont vécu ce que personne n’a pu vivre au Québec depuis le début de la pandémie.

• À lire aussi: Le Centre Bell rempli

• À lire aussi: Salle comble au Centre Bell, une première en 19 mois

• À lire aussi: Réouverture des salles à pleine capacité: le retour du masque déçoit

• À lire aussi: Amphithéâtres : à pleine capacité!

En raison des plus récents assouplissements sanitaires, le Centre Bell était autorisé à faire salle comble pour le spectacle de Ricky Martin et Enrique Iglesias.

Des règles difficiles à faire respecter   

Les deux chanteurs ont interprété plusieurs de leurs succès devant une foule déchaînée qui, le temps d’une soirée, a pu oublier la crise sanitaire.

Catherine Bouchard/TVA Nouvelles

TVA Nouvelles a d’ailleurs constaté que de très nombreux spectateurs n’ont pu s’empêcher de se lever de leur siège, bien qu’ils devaient rester assis. Plusieurs d’entre eux ont aussi retiré leur masque, qui était pourtant obligatoire.

Catherine Bouchard/TVA Nouvelles

La vérification des passeports sanitaires à l’entrée a toutefois semblé se dérouler rondement. Evenko et le Centre Bell avaient procédé à l’embauche des plusieurs employés supplémentaires en prévision de ce premier spectacle devant une salle comble en près de 19 mois.

Catherine Bouchard/TVA Nouvelles

De nombreux distributeurs de gel désinfectant avaient aussi été installés aux quatre coins de l’amphithéâtre.

Pour voir les explications complètes, visionnez la vidéo ci-haut.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.