/news/coronavirus

COVID-19: Des transferts de patients envisagés en Saskatchewan

La situation est à ce point tendue dans les hôpitaux de la Saskatchewan en raison du coronavirus que la province est «tout prêt» de devoir commencer à envoyer des patients en Ontario pour qu’ils continuent à se faire soigner.

• À lire aussi: Des tests rapides pour tous les élèves dans une classe avec un cas

• À lire aussi: COVID-19: dans un hôpital romain, les remords des non vaccinés

• À lire aussi: 512 nouveaux cas au Québec

Le président de l’Agence de la santé publique de la Saskatchewan, Marlo Pritchard, en a fait l’annonce mercredi lors d’un point de presse avec les médias locaux.

«Nous travaillons à maximiser nos ressources en soins critiques en Saskatchewan pour garder nos patients aussi près que possible de la maison», a-t-il affirmé, tout en reconnaissant que la santé publique prépare un plan de contingence pour transférer des patients.

Les prochains jours seront déterminants pour savoir si la province devra se résoudre à aller de l’avant avec son plan, a-t-il précisé.

La Saskatchewan est présentement la province la plus touchée par la COVID-19 au pays, avec 327 infections de plus mercredi. Onze décès se sont aussi ajoutés à son bilan.

Plateau 

Pendant ce temps, la situation pandémique a continué à stagner au Québec où le nombre de nouveaux cas de COVID-19 est reparti à la hausse, mercredi, poursuivant ainsi son yoyo des derniers jours.

En effet, la province a ajouté 512 infections et sept décès à son bilan, des nombres nettement en hausse par rapport à ceux annoncés mardi. Le nombre d’hospitalisations (298, +7) en raison du coronavirus augmente aussi, y compris aux soins intensifs (75, +3).

Ce nouveau bilan, qui survient alors que le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a dû faire volte-face sur la vaccination obligatoire du personnel de la santé pour permettre aux hôpitaux de continuer à soigner la population, confirme que le Québec se trouve présentement sur un plateau.

Après avoir atteint un sommet avoisinant les 750 cas par jour vers la mi-septembre, la quatrième vague de COVID-19 avait commencé à s’estomper graduellement. Or, depuis le début du mois d’octobre, le nombre moyen de nouvelles infections par jour stagne autour de 500, et tend même à remonter légèrement.

L’Ontario, de son côté, affiche une meilleure mine avec l’ajout de seulement 306 cas, mais signale toutefois 12 décès.

Contrairement au Québec, la province la plus peuplée au pays continue à se sortir progressivement de la quatrième vague, sans rebond notable pour le moment.

Ailleurs au pays, le Nouveau-Brunswick est demeuré la province la plus touchée du moment dans les Maritimes avec 82 cas et cinq décès de plus.

De leur côté, la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador ont respectivement indiqué avoir répertorié 24 et trois nouveaux cas sur leur territoire.

À l’extrême Nord du Québec, les restrictions sanitaires ont été resserrées mercredi. Un couvre-feu a été imposé à Ivujivik, au Nunavik, en raison de la récente éclosion de COVID-19. Tous les Ivujivimmiut devront ainsi demeurer à la maison, entre 23 h et 7 h, pour une période indéfinie.

En Alberta, 652 nouveaux cas de COVID-19 ont été signalés et 38 personnes sont mortes de la maladie. La Colombie-Britannique a pour sa part annoncé 605 nouveaux cas et quatre décès.

La situation au Canada 

Ontario: 593 020 cas (9804 décès)

Québec: 417 188 cas (11 429 décès)

Alberta: 312 285 cas (2901 décès)

Colombie-Britannique: 195 186 cas (2033 décès)

Saskatchewan: 73 057 cas (764 décès)

Manitoba: 61 796 cas (1224 décès)

Nouvelle-Écosse: 7033 cas (98 décès)

Nouveau-Brunswick: 5449 cas (80 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 1873 cas (13 décès)

Territoires du Nord-Ouest: 1537 cas (7 décès)

Yukon: 824 cas (10 décès)

Nunavut: 671 cas (4 décès)

Île-du-Prince-Édouard: 309 cas

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 1 670 241 cas (28 367 décès)

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.