/news/society

Hausse de la consommation excessive d’alcool chez les Québécois

Il y a davantage de Québécois qui ont réduit leur consommation d’alcool que ceux qui sont à l’origine des épisodes de surconsommation, selon un sondage CROP pour le compte d’Éduc’alcool dévoilé mercredi.

Ce cinquième coup de sonde, après les enquêtes menées en avril, mai et novembre 2020 et mai 2021, révèle en effet que même si la majorité (70 %) des Québécois n’ont pas modifié leur consommation, 16 % l’ont diminuée, alors que 14 % ont vu leur consommation d’alcool augmenter, dont 2 % avec excès.

En raison du déconfinement et la réouverture des bars et des restaurants en été, 42 % des sondés ont dépassé au moins une fois les limites recommandées de consommation d’alcool, alors qu’ils étaient 30 % en mai.

Quelque 27 % des consommateurs ont avoué avoir dépassé les limites recommandées plus de deux fois, alors qu’ils étaient 22 % à être dans la même situation en mai dernier.

Ceux qui ont diminué leur consommation d’alcool l’ont fait en raison du manque d’interactions sociales, tandis qu’on évoque la réduction de l’anxiété, l’ennui et plus de temps passé chez soi pour justifier la hausse de consommation.

«Si le fait de boire davantage parce que l'on s'ennuie a considérablement diminué, celui de moins boire par manque de contacts sociaux ou par manque d'occasions est lui aussi en forte diminution. On passerait donc d'une consommation compensatoire à une consommation festive, ce qui comporte aussi son lot de risques», a indiqué Dominic Bourdages, vice-président de CROP.

«Avec l'arrivée de l'été, la relance de la vie sociale et des réunions de famille, et comme c'est historiquement le cas à la sortie de toutes les crises et pandémies de l'histoire, nous nous attendions bien à une hausse des épisodes de consommation excessive, même si nous espérions qu'elle serait la moins prononcée possible», a analysé le directeur général d'Éduc'alcool, Hubert Sacy

M. Sacy recommande de consommer l’alcool avec modération, car «la modération a meilleur goût», selon le slogan de l’organisme.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.